SKY◗ behind blue eyes

Partagez | .
avatar
Sky K. McPreston-Jones
I don't care, go on and tear me apart
Voir le profil de l'utilisateurhttp://askyfullofstars.forumactif.com/t2698-sky-titreavenirservice of the queen, une des membres du staff !
► Mes messages : 1735
► Ami à poil : Je viens d'adopter un chat abandonné, Window ! Noire à reflets brun, une vraie perle !
► La boite à cookies : 532
► Date d'inscription : 24/04/2017
► Date de naissance : 10/01/1989
Originalité #1
6
service of the queen,
une des membres du staff !
le petit mot doux de Sky K. McPreston-Jones qui boit son thé le Mar 23 Jan - 21:59 ► réponds-lui !


      Sky Katherine McPreston-Jones
      18.08.1992 (25 ans) à Manchesterstyliste et créatrice de mode.
     anglaise et hawaiennemon cœur est pris
     featuring brittany robertsonje bois trop de chocolat chaud
 
   
 
Mes surnoms ० Je n’ai pas vraiment besoin de surnoms dans le sens, mon prénom fait 3 lettres donc bon.. mon orientation sexuelle ० Je suis une Jessexuelle. Avec tendance à être attirée seulement par mon mari. mon statut matrimoniale ० Mariée. mon parcours professionnel ० J’ai bossée dure pour arriver jusqu’ici par moi-même. Diplômée en stylisme et art du textile. J’ai fondée avec ma meilleure amie ma propre marque de vêtement. Nous avons une boutique sur Camden. Londres et moi ० Je vis à Londres depuis toujours. Ma maman m’a cependant abandonnée à Manchester. J’ai été déplacée à Londres peu de temps après tandis qu’une famille m’avait accueillie enfin… ce fut temporaire mais depuis, j’y suis encore. Ma Citation favorite ० Dans la vengeance et en amour, la femme est plus barbare que l'homme.. Mes autres détails ० Un bracelet breloque, le seul petit souvenir que j'ai de mes parents enfin... si je peux appeler ça ainsi. Je le porte toujours mais il faut avouer que parfois ? Je ne sais pas trop si ça vaut le coup de le porter. Et une médaille de la Navy ayant appartenue à mon paternel. Je fais de la peinture, du dessin enfin j'aime un peu tout ce qui joue à l'art mais la mode est aussi un de mes passe-temps. J'ai un tatouage avec un papillon sur la cheville, tout simple. Je n'ai jamais eue la varicelle, c'est con mais c'est ainsi. J'ai une cicatrice sur la cuisse causée par une violente dispute avec un des papas de famille d’accueil. Je suis végétarienne et je dois avouer ne pas vraiment aimer qu’on me force à manger de la viande. C’est mon choix. J’ai le TDAH donc Le trouble du déficit de l'attention avec hyperactivité. Quand j’étais petite, j’ai été atteinte d’une leucémie mais j’ai reçu un don de moelle osseuse qui m’a sauvée la vie.
       
YESNoMaybe
Tu aimes vivre en colocation ?

       
Estimes-tu gagner un bon salaire ?

       
Tu adores Londres ?

       
Tu aimes la sonnerie de ton réveil ?

       
As-tu fais tous les musées gratuits ?

       
On t'a déjà planquée dans un four ?

       
Tu prends le métro bourré parfois ?

       
Connais-tu le manager du pub de ta rue ?

       
Tu t’es déjà disputé avec ton banquier ?

       
As-tu toujours payé ton loyer à temps ?

       
Caches-tu des photos compromettantes ?

       
Cuisines-tu tes œufs au microwave ?

       
Tu as déjà tenté Tinder ?

       
Serais-tu prêt à porter un pull de noël ?  

       
Tu te sens parfois comme un alien ?

       
Parfois tu te tapes la tête contre le mur ?

       
Tu proutes en dormant ?  

       
T'as déjà mangé des bébés ?  

       
T'aimes fourrer la dinde ?  

       
T'es pour le brexit ?  

       
T'aimes chanter sous la douche ?

       
Tu fais du piano sur Piccadilly ?

       
Tu sais manier les shurikens ?  

       
Tu collectionnes les cartes de fidélité ?  
les jolies et bonnes choses - les fruits, les légumes, les hommes, les fleurs et surtout un papier et du crayon. Le tissu, ma machine à coudre et la pluie. J’adore la pluie. Les animaux mais je ne suis même pas capable de tenir un poisson rouge vivant. Faire le ménage, c’est con mais j’adore ça. Les bébés mais ça, c’est mon petit secret. Je trouve ça trop craquant. Un petit déjeuner au lit, la glace et creuser les citrouilles. les laides et dégoutantes choses - La vie, les parents… L’amour car ça fait mal. Les hommes en smooking, je trouve ça ridicule mais sûrement par ce que c’est sexy ? Ne cherchez pas, je craquerais facilement pour un homme en smooking. La viande… Les gens trop riches qui pensent mieux mériter la richesse qu’une autre personne.

Pourquoi est-ce que je suis une fille différente des autres ? Bonne question. Je ne suis pas une fille qui écoute l’avis des autres. Je suis hyperactive assez disons énergique. Je ne tiens jamais en place. Je crois encore en beaucoup de choses comme la magie de la vie, le destin… enfin dit que je veux y croire. Je suis une optimiste, une rêveuse. Je rêve encore de retrouver ma maman ou mon papa même à 23 ans et d’avoir une famille. Enfin c’est con, hein ? Je suis une fausse non-romantique, je crois encore au prince charmant mais je fais la blasée de la vie pour me protéger.  Je suis après tout une personne gentille, je parais fragile mais en fait ? J’ai peur. J’ai vécue bien plus de choses qu’une personne adulte normale.
mon pseudo ० ici. moi et asfos ० comment tu es arrivé ici, etc. mes préférences en rp ० longueur. mes murmures personnelles ० ici, tu peux mettre ton âge, ton prénom, tout ce que tu veux. Libre à toi d'en garder secret. Tu peux rajouter ton pays, etc... tes hobbys ० t'aimes faire quoi dans la vie ? Le détail en commun ० avec ton personnage. Ma question ० si tu as des questions, c'est le bon moment. mes amis ० si tu n'es pas seul, dis-nous avec qui tu es là ou qui t'a parrainé ou alors de qui tu es le scénario aussi... ainsi on saura comment t'aider encore mieux à rejoindre la famille.
       
   
 
Code:
<n>▲</n> <pris>CELEBRITE</pris> □ @"tonpseudo"
       
     

_________________

Handle bars, and then I let go, let go for anyone ! Take me in, and throw out my heart and get a new one, next thing we're touching. You look at me it's like you hit me with lightning ! Oh, everybody's starry eyed and everybody goes and my body goes ! So we burst into colors, colors and carousels, fall head first like paper planes in playground games. Next thing we're touching, You look at me it's like you hit me with lightning…
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sky K. McPreston-Jones
I don't care, go on and tear me apart
Voir le profil de l'utilisateurhttp://askyfullofstars.forumactif.com/t2698-sky-titreavenirservice of the queen, une des membres du staff !
► Mes messages : 1735
► Ami à poil : Je viens d'adopter un chat abandonné, Window ! Noire à reflets brun, une vraie perle !
► La boite à cookies : 532
► Date d'inscription : 24/04/2017
► Date de naissance : 10/01/1989
Originalité #1
6
service of the queen,
une des membres du staff !
le petit mot doux de Sky K. McPreston-Jones qui boit son thé le Mar 23 Jan - 21:59 ► réponds-lui !


   
I set the camera up
   and tell my story
   If you want a happy ending, that depends, of course, on where you stop your story

   
La vie peut être si longue et latente. On ne sait pas vraiment pourquoi on respire et encore pire ? Mais pourquoi on vit. Je suis née un jour d’aout et j’ignore simplement ou. Quelque part ? Aucunes idées. Je ne le saurais sûrement jamais. Je n’ai même pas l’heure exacte. Le jour exact ? Aucunes idées. Cela peut être triste ? C’est triste. Mais je m’en fiche. Le pire dans tout ça c’est d’ignorer d’où on vient. Qui est ma maman ? Qui est mon papa ? Vivre dans l’ignorance est sûrement ce qui vous déchire le plus. Le 18 aout, je fus déposée au pied d’un hôpital, tout simplement. Comment j’étais arrivée là ? Aucunes idées. Il n’y avait qu’une lettre, un doudou, un plaid, une médaille et un bracelet. Ces 4 choses furent ce qui m’était le plus précieux depuis ma naissance. Une infirmière m’a mise à l’abri, me nommant alors Sky tandis que les services sociaux se sont occupés de moi. Je ne me souviens pas de cette époque. Je sais juste que j’ai mis du temps à trouver une famille. Ce n’était pas aussi simple qu’un bébé abandonné sous x, non. C’était encore plus compliqué car du coup, ils ont dû enquêter et chercher mes parents. La procédure habituelle qui m’a coutée mon bonheur. A 6 ans, ils me trouvent enfin une famille. Je ne m’en souviens pas vraiment sauf du parfum de cette maman que j’avais. La procédure d’adoption commençait. Une prise de sang habituelle était faite et là ? Le drame. Enfin, je le dis ainsi à présent mais à cet âge-là ? Je ne comprenais rien du tout. Cette famille ne voulait plus de moi, je fus annoncée leucémie alors que je n’étais qu’un enfant. Un poids lourd, oui. Je n’ai jamais compris pourquoi cette madame au parfum de lavande n’était plus jamais venue me chercher. Non. Plus jamais. Je fus alors soignée mais restant pratiquement tout le temps dans un hôpital. Personne ne voulait de moi. Et plus je vieillissais ? Pire c’était. C’est alors que je me battais durement qu’un jour, le docteur semblait heureux. Je ne comprenais rien. Les infirmières ne savaient pas vraiment comment m’expliquer. Ils utilisaient tous des termes d’adultes, de grandes personnes. Avec le temps, j’arrivais à déceler leur vérité. Enfin. Je comprenais que j’allais mourir si personne ne m’aidait mais quelqu’un allait m’aider. Oui. Quelqu’un. Une dame. J’ai toujours ignorée qu’une infirmière avait faite des recherches pour retrouver ma maman, elle avait laissé une propagande partout. Elle avait cherché une madame qui pourrait être ma maman mais ne m’avait jamais rien dit. Non. Jamais. Un jour alors que j’avais 6 ans, le docteur me soignait alors en me donnant la moelle osseuse d’une personne. Et j’étais guérie. Vous voyez quand on croise juste les doigts et qu’on espère. J’avais réussie. J’étais soignée. Cela prit vraiment au moins 6 bons mois avant d’être guérie. Mes cheveux poussaient à nouveau et je retrouvais des couleurs sur mes joues. Lentement mais sûrement. Je pouvais alors retourner sur le marché mais qui voudrait d’une enfant de bientôt 9 ans qui a été malade, presque mourante ? Personne. Alors après ça ? J’ai simplement été trainée de familles en familles. Mais jamais assez bien. Une fois trop violente ? Une fois trop alcoolique… Et une fois justement trop bien. Si je n’en changeais pas, je faisais tout pour en changer. Mais je restais sage malgré tout.

Qui voudrait d’une fille brisée ? fut souvent la remarque que j’avais alors qu’on me rendait aux services sociaux. C’est charmant ? Mais cela ne me laissait pas baisser les bras. Non. Jamais. J’étais bien trop forte pour ça. Pas du tout. Il était vrai que j’étais brisée mais je gardais encore mes rêves. Depuis toute petite, je dessinais. Des madames en jolies robes. Je rêvais de choisir les vêtements d’une maman qui serait la mienne. En grandissant ou du moins dès mes 13 ans, je commençais à travailler pour des petites jobs. Faire les courses des dames âgées, des baby-sittings, du jardinage et toutes ces choses. Avec cet argent, je m’offrais ma première machine à coudre et du tissus. C’est là que commençait la vraie vie pour moi. Mais presque. J’étais à l’époque dans une famille avec un papa assez violent, assez… je n’arrive toujours pas à en parler mais disons intime. Je garde encore de mauvais souvenirs de cette période. Parfois ? Je n’en dors simplement pas. Encore maintenant et pourtant j’avais 14 ans. La dernière fois, ce n’était pas juste des caresses. Non. La dernière fois qu’il a osé me toucher, cela voulait aller bien loin. Il a presque réussi. Presque. Si je n’avais pas réussie à attraper ce vase en porcelaine, il aurait eu ce qu’il voulait. Non. Je ne le voulais pas. Il s’est donc fait frapper avec le vase. Une bagarre a eue lieu. Un débris du vase dans ma cuisse marqua à jamais mon corps de ce passage à vide. Les services sociaux ne m’ont jamais crus. Non. Jamais. Il démentait. C’est pourquoi j’ai demandé mon émancipation mais elle fut refusée. J’avais le choix entre rentrée dans cette famille, dans une autre ou trouver la force de chercher mes parents. Je fuguais alors. Créchant de foyer pour sans-abris. J’étais recherchée par la police. Je m’en fichais. Je faisais mon police pour trouver le propriétaire de cette médaille. Sans un sous. Je n’avais qu’Ellie pour m’aider. Je volais. Oui, je volais. Mais pour manger. Je trouvais alors mon père à l’embrassade. Ce jour-là ? Je m’étais faufilée dans un hôtel pour aller prendre une bonne douche. Squattant une chambre avant que la femme de ménage ne ferme la porte. J’étais belle dans ma robe à fleurs. J’étais comme une enfant normale. Une enfant qui n’avait pas peur des hommes. Depuis ce fameux soir. Ils m’effrayaient un peu trop. C’était un désastre. J’avais peur de rencontrer mon père. Nous nous étions donné un rendez-vous à l’ambassade des États-Unis. J’étais totalement effrayée mais toute ma vie ne se dessinait rien qu’à base de ce moment. Mon futur. Je deviens alors la fille, la princesse, l’ange. Mais je n’étais pas apte encore à faire confiance à un homme. Un inconnu. Au plus profond de moi, c’était un rêve mais j’étais brisée. J’avais peur. Encore. Plusieurs années défilèrent avant que je ne sois totalement à l’aise. Avant que je puisse tuer pour lui. Je ne lui parlais pas beaucoup de mon passé. Pas vraiment. Il le savait sûrement. Les services sociaux devaient sûrement lui en avoir parlé. Pas moi. Je ne m’ouvris que le printemps dernier tandis que je me fis agresser par mon démon du passé. J’y rencontrais même un homme. L’homme. Le seul que je laissais toucher après 25 ans de chasteté. Ma vie devenait enfin belle. Je me mariais un peu sur un coup de tête sans même prévenir Ellie. Sans même prévenir ma famille. Ellie et mon père finirent même à tomber amoureux. Je ne voulais pas ça. Ma vie prenait une tournure qui me mettait mal. Tout allait mal. Tout. Je retombais malade. Je tombais aussi enceinte. Ellie me sauva la vie mais comment j’allais devenir maman au milieu de ce carnage ? Je m’étais mariée tellement vite que je paniquais. Etais-ce trop tôt ? Je n’avais même pas eue le temps de découvrir ma propre vie en tant que jeune femme. Me voilà épouse. Me voila bientôt maman. Me voila bientôt sœur.

   

_________________

Handle bars, and then I let go, let go for anyone ! Take me in, and throw out my heart and get a new one, next thing we're touching. You look at me it's like you hit me with lightning ! Oh, everybody's starry eyed and everybody goes and my body goes ! So we burst into colors, colors and carousels, fall head first like paper planes in playground games. Next thing we're touching, You look at me it's like you hit me with lightning…
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sky K. McPreston-Jones
I don't care, go on and tear me apart
Voir le profil de l'utilisateurhttp://askyfullofstars.forumactif.com/t2698-sky-titreavenirservice of the queen, une des membres du staff !
► Mes messages : 1735
► Ami à poil : Je viens d'adopter un chat abandonné, Window ! Noire à reflets brun, une vraie perle !
► La boite à cookies : 532
► Date d'inscription : 24/04/2017
► Date de naissance : 10/01/1989
Originalité #1
6
service of the queen,
une des membres du staff !
le petit mot doux de Sky K. McPreston-Jones qui boit son thé le Mar 23 Jan - 22:06 ► réponds-lui !


_________________

Handle bars, and then I let go, let go for anyone ! Take me in, and throw out my heart and get a new one, next thing we're touching. You look at me it's like you hit me with lightning ! Oh, everybody's starry eyed and everybody goes and my body goes ! So we burst into colors, colors and carousels, fall head first like paper planes in playground games. Next thing we're touching, You look at me it's like you hit me with lightning…
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
I don't care, go on and tear me apart
le petit mot doux de Contenu sponsorisé qui boit son thé le ► réponds-lui !

Revenir en haut Aller en bas

 Sujets similaires

-
» Brunette, Blonde, Redhead Collection
» blue, gold and silver glitterbug
» Glossy smoky eyes???
» Pressage blue brown
» ELF (Eyes Lips Face)