jesse&sky ▬ elle pete un plomb la future baleine

Partagez | .
avatar
Sky K. McPreston-Jones
I don't care, go on and tear me apart
Voir le profil de l'utilisateurhttp://askyfullofstars.forumactif.com/t2698-sky-titreavenirservice of the queen, une des membres du staff !
► Mes messages : 1735
► Ami à poil : Je viens d'adopter un chat abandonné, Window ! Noire à reflets brun, une vraie perle !
► La boite à cookies : 589
► Date d'inscription : 24/04/2017
► Date de naissance : 10/01/1989
Originalité #1
6
service of the queen,
une des membres du staff !
le petit mot doux de Sky K. McPreston-Jones qui boit son thé le Sam 3 Fév - 22:49 ► réponds-lui !


  
JESSE & SKY
elle pete un plomb la future baleine


La boutique était ouverte depuis maintenant 3 petites heures. Quelle heure était-il ? Pour être franche, je n’en savais plus rien. Je ne voyais pas le temps passer. Assise alors dans une partie de la boutique, mon atelier. J’étais occupée à coudre une robe pour un réassortiment. J’avais l’habitude de faire petit à petit des rajouts dans la collection. Dès qu’un modèle se vendait bien, je prenais attention à pouvoir le remettre en vente aussitôt. Je travaillais énormément et la grossesse ne me calmait pas vraiment. J’étais fière de cette boutique. Peut-être un peu de trop ? Je n’en savais rien. Mais j’étais affamée. Tellement. Une des vendeuses était présente. Mon ventre de femme enceinte gargouillait tellement. Je sortais alors simplement de ma boutique. Un jeans de grossesse. J’étais mine de rien enceinte de 4 petits mois. Je ne m’en rendais même pas compte. Mon ventre restait encore bien assez plat. On ne pouvait pas se rendre compte de mon état avant vraiment que je ne le dise. Mes mèches blondes tombaient sur mes épaules au-dessus d’un petit haut noir finement transparent. L’on pouvait voir mon soutien à gorge rouge au travers. J’enfilais simplement un trench coat et j’allais vers chez Mark et Spencer. J’avais faim. Simplement. Je rentrais dans les rayons, me baladant avec un petit panier que j’avais récupéré à l’entrée. J’étais toute gai à l’idée de pouvoir manger tout ce que je voulais. Je prenais peut-être de trop ? Rien à foutre. Je suis enceinte. Je cédais à mes moindres envies. Les moindres. Oui. Une fois que je rentrais à la boutique, les bras chargé quand les sachets… s’écroulaient sur le sol. Salade. Muffin. Barre de chocolat. Et j’en passe. Tout était étalé sur le sol de ma boutique. Totalement. Et les hormones se chamboulaient. Je me mettais littéralement à fondre en larme au milieu des clients. La vendeuse apparemment était occupée… dieu, je ne sais ou. Elle avait disparue. J’avais les hormones en mauvaise état depuis quelques jours. Parfois cela venait et parfois cela passait. La fatigue jouait aussi également. Je me baissais pour ramasser tout ça. « Et bien sûr, ils vont encore dire que je bosse trop. Ils vont encore dire que je dois me reposer. Oh oui… Sky prend un jour ou deux de congés. Tu as le droit. Non, je n’ai pas le droit. Qui va coudre à ma place ? Et ça sera la faute à qui dans ce cas ? Non mais je vous jure… un jour, je vais me rebeller contre moi-même et toutes les personnes qui me diront de me reposer. Et puis en plus, ils vont encore se dire que je mange trop. Mais punaise, je mange pour deux. Faites pas chier… », et puis je redressais le regard, voyant certains clients m’écouter. Je rougissais aussitôt. Ah bah bien sûr, je ne savais plus quoi dire sur le coup. Ils m’avaient tous coupés le sifflet en me regardant. Je grimaçais doucement. Je voulais tellement me faire toute petite. Je soupirais doucement avant de continuer à tout ramasser. Je les posais sur le comptoir juste à côté. « Et en plus, tu passes pour une folle… merveilleux ! », disais-je à voix basses. Les larmes coulant encore.

_________________

Handle bars, and then I let go, let go for anyone ! Take me in, and throw out my heart and get a new one, next thing we're touching. You look at me it's like you hit me with lightning ! Oh, everybody's starry eyed and everybody goes and my body goes ! So we burst into colors, colors and carousels, fall head first like paper planes in playground games. Next thing we're touching, You look at me it's like you hit me with lightning…
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jesse A. Jones
I don't care, go on and tear me apart
Voir le profil de l'utilisateur
► Mes messages : 749
► Ami à poil : Un chat appelé Fripon.
► La boite à cookies : 607
► Date d'inscription : 10/02/2017
► Date de naissance : 29/08/1988
Originalité #1
1
le petit mot doux de Jesse A. Jones qui boit son thé le Dim 11 Fév - 14:44 ► réponds-lui !


elle pete un plomb la future baleine
Quel bonheur d'avoir une journée de repos ! Cela faisait plusieurs jours que le jeune pompier enchainait les gardes. A croire que ses supérieurs avaient oublié qu'il n'était pas une machine. Ou alors ils voulaient simplement lui faire regretter le fait d'avoir désobéi à une série d'ordres lors qu'une intervention. Cette version était surement la plus probable. Quoiqu'il en soit, il devait avoir terminé sa peine puisque son emploi du temps revenait à la normal. Après avoir fait une grasse matinée digne de ce nom, le jeune homme avait donc entreprit de préparer des crêpes. Sa femme étant enceinte, elle dévorait tout ce qu'elle trouvait. En soit, il ne trouvait pas ça vraiment dérangeant. Le seul problème relevait du fait qu'il n'arrivait pas toujours à trouver de quoi satisfaire ses envies. Il avait déjà connu ça avec Madison mais là c'était différent puisque c'était lui le futur père. C'était à lui de faire en sorte que Sky se sente le mieux possible. Or ce n'était pas en travaillant sans arrêt qu'il risquait d'y arriver. M'enfin, passons. Une fois ses crêpes prêtes, il les avait soigneusement enveloppé. Il avait l'intention de faire une surprise à Sky. Il était persuadé qu'elle devrait se reposer en ce moment mais elle n'en faisait qu'à sa tête. Dans l'idée, il espérait donc pouvoir lui donner un coup de main à la boutique. Certes il ne savait pas coudre mais qui c'est ? Elle pourrait peut-être avoir besoin de deux mains supplémentaires. Le temps gagné lui permettrait de manger des crêpes. En revanche en arrivant à la boutique, il ne s'attendait certainement pas à voir sa femme en larmes, rouge de honte. Un rapide coup d'oeil lui donna une idée sur ce qui venait de se passer. Doucement, il avança donc dans la boutique en lançant des regards désapprobateurs aux clientes. Elles pouvaient se concentrer sur autre chose que sur Sky non ?! Arrivé derrière la jeune femme, il posa l'assiette de crêpes sur le comptoir, puis passa délicatement son bras libre autour de la taille de son épouse. Un sourire bienveillant sur les lèvres, il déposa un baiser sur sa joue. « Tout le monde le sait que tu es folle mais c'est pour ça que je t'aime. » Intérieurement, il pria pour qu'il n'ai pas dit une parole de travers. Il espérait juste que sa plaisanterie détendrait l'atmosphère mais avec les hormones, il n'était sûr de rien. Depuis que Sky était enceinte, il lui arrivait fréquemment de se faire crier dessus sans comprendre vraiment pourquoi. Heureusement que ce n'était que neuf mois... Courage, bientôt la moitié.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sky K. McPreston-Jones
I don't care, go on and tear me apart
Voir le profil de l'utilisateurhttp://askyfullofstars.forumactif.com/t2698-sky-titreavenirservice of the queen, une des membres du staff !
► Mes messages : 1735
► Ami à poil : Je viens d'adopter un chat abandonné, Window ! Noire à reflets brun, une vraie perle !
► La boite à cookies : 589
► Date d'inscription : 24/04/2017
► Date de naissance : 10/01/1989
Originalité #1
6
service of the queen,
une des membres du staff !
le petit mot doux de Sky K. McPreston-Jones qui boit son thé le Dim 11 Fév - 22:31 ► réponds-lui !


  
JESSE & SKY
elle pete un plomb la future baleine


Je n’étais pas vraiment au sommet de ma forme. Vous le voyez ? Mais non, pas du tout. Roh mais alors pas du tout. C’est juste dans votre esprit. Enfin peut-être. Pas du tout. Passionnément. Et bref. Les clientes me regardent mais les clients aussi. Hey ho, j’ai des trucs pour les hommes monsieur Jones. Je ne savais pas vraiment comment réagir. Je rougissais. Je pleurais. Je parlais seule. Comme tout le monde, non ? En gros, j’étais assez mal. C’est en me relevant après avoir passée 2 minutes au sol à tout ramasser que je fronçais les sourcils en sentant des mains se poser sur ma taille. Je fus surprise sur le coup. Ouais. J’en frissonnais de peur en relevant le regard vers lui avant de réaliser sur c’était lui. Non mais en plus, il me dit que je suis folle ? Non mais le fait qu’il m’aime passait à la trappe mais alors carrément. Je fronçais les sourcils en penchant la tête et le regardant avec un air… très… perplexe. Je ne répondais pas, me dégageant alors se ses bras pour aller sécher mes larmes. Je ressemblais à un panda ? Et alors, je vous ennuie avec politesse. Je m’en fichais carrément d’avoir les yeux noirs. J’inspirais doucement. Ne répondant toujours pas. Non. Non. Et non ? Oui, voilà. Non. J’haussais les épaules doucement. Après une longue minute à faire la silencieuse. « Tu devrais peut-être te trouver une femme normale alors si ça te dérange. Moi, je suis folle donc deal with it ! », disais-je alors simplement… comme une femme enceinte froissée pour rien qui oubliait qu’il l’aimait pour ça. J’étais de toute façon tellement peu sûre de moi que je n’avais entendue qu’une partie mais au moins, j’en oubliais la honte pour avoir ce petit côté boudeur sur le visage tandis que je m’installais sur un tabouret. J’attirais le ravier de framboise du comptoir vers moi. Je l’ouvrais simplement pour en grignoter quelques-unes. Ne prenant même pas soin de les laver. Il parait que c’est plein d’insecticide mais je ne réfléchissais pas vraiment sur le coup. Je soupirais en mode vexée et boudeuse. Mon minois se relevant vers lui. « T’es pas gentil ! », disais-je alors simplement en haïssant les épaules. « T’es censé me dire que je ne suis pas folle pas que je suis folle ! », voilà et bah ouais. Non mais quand même, je vous jure. Non mais en fait, j’avais surtout la frustration de ne pas avoir eu mon bisou du matin. Peut-être. Ouais.

_________________

Handle bars, and then I let go, let go for anyone ! Take me in, and throw out my heart and get a new one, next thing we're touching. You look at me it's like you hit me with lightning ! Oh, everybody's starry eyed and everybody goes and my body goes ! So we burst into colors, colors and carousels, fall head first like paper planes in playground games. Next thing we're touching, You look at me it's like you hit me with lightning…
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
I don't care, go on and tear me apart
le petit mot doux de Contenu sponsorisé qui boit son thé le ► réponds-lui !

Revenir en haut Aller en bas

 Sujets similaires

-
» baby blues
» elle est belle la montagne
» Les OGM, une seconde Révolution Verte. Sera-t-elle aussi meurtrière ?
» Elle dort assise !!
» Elle me boude !