Dîner romantique à quatre ft Madison

Partagez | .
avatar
Maëlan J. Williams
I don't care, go on and tear me apart
Voir le profil de l'utilisateur
► Mes messages : 249
► Ami à poil : j'ai offert un chien à ma fille. ça compte comme le mien
► La boite à cookies : 679
► Date d'inscription : 08/03/2017
Originalité #1
1
le petit mot doux de Maëlan J. Williams qui boit son thé le Dim 4 Fév - 12:38 ► réponds-lui !

♛ Dîner romantique à quatre

▼▲▼

Tout devait être prêt. Une soirée rien que lui et elle. Il n’avait pas oublié ce qu’elle lui avait promis à l’échographie. Il ne devait plus avoir peur de la toucher, de l’embrasser et de lui faire l’amour. Bon soyons honnête, il n’avait pas vraiment envie de lui faire l’amour… Lorsqu’il la voyait, il voulait lui arracher ses vêtements, la faire sienne, lui montrer ce qu’il ressentait pour elle. Car, elle l’avait obligé à ressentir, à s’ouvrir et c’était parfois violant. Comme c’était envie de la sentir toujours dans ses bras, de se réveiller à ses côtés, être la première chose qu’elle voyait le matin. Bordel, comment, il en était arrivé là ? Lui qui n’avait jamais voulu dormir avec quelqu’un. Lui qui n’avait jamais voulu avoir une femme plus d’une nuit. Il était dans la merde. Madison n’était pas le genre de femme qui abandonnait. La preuve, elle était encore là. Avec tout ce qu’il lui avait fait. Il devait avoir honte. Il lui avait dit les pires choses qu’on puisse dire à une femme. Il lui avait fait les pires crasses et pourtant, elle était encore là. Peut-être qu’elle était là à cause des enfants ? Et alors ? Son ex avait beau avoir eu une fille et pourtant, elle était partie. Mon dieu ! Il avait trouvé la femme parfaite. Ouai enfin ça, il avait encore du mal à le reconnaître. Il avait déjà dû mal à comprendre ce qu’elle voyait en lui, ce qu’elle pouvait bien lui trouver. Il avait dépassé depuis longtemps le stade, c’est mon fric ou ma célébrité. Mais, elle restait un vrai mystère. Pourtant ce soir, ils allaient se voir, seuls. Depuis la mort de son ex, elle ne voulait jamais laisser Sofia, seule. Il le comprenait parfaitement. Il avait eu beaucoup de mal à laisser sa fille partir. Bon, soyons honnête, il était content de l’avoir rien que pour lui. C’était compliqué. Il était du genre dominateur, protecteur et jaloux. Il la voulait que pour lui. C’était égoïste mais il était comme ça. Il avait déjà commencé à changer, à s’ouvrir, à laisser des émotions le traverser, mais ça, il n’arriverait pas à le changer. C’était à lui et à personne d’autre. Il se regarda une dernière fois dans le miroir de la salle de bains. Pour une fois, il ne portait pas de costume, il n’était pas tiré à quatre épingles. De toute façon, si la soirée se passait bien, ils ne garderaient pas leurs vêtements très longtemps. Un simple tee-shirt noir, un jean délavé qui tombait parfaitement sur ses hanches, pas de chaussures, pas de chaussettes, sa barbe rasée au poile prêt. Il ne manquait plus qu’elle. Sa gouvernante avait déjà tout préparé, il n’aurait plus qu’à rechausser. Il était nul en cuisine mais il allait pouvoir s’en sortir. Il était stressé. Tout devait être parfait pour leur dernier soirée ensemble… Bientôt, il y aurait deux mecs entre eux. Il allait sortir de la salle de bains, lorsque sonnette de l’entré se fit entendre. Se fut à peine, s’il ne courut pas jusqu’à la porte. Bordel, on dirait un collégien en manque. Il ouvrit la porte comme si de rien était… Comme s’il n’avait pas courut comme un con. Elle était là, avec son énorme ventre qu’il aimait plus que tout. Elle était là, magnifique avec ses cheveux blonds. Il l’attrapa et la plaqua contre lui. Son ventre eux. Ses lèvres rencontrèrent celle de sa femme. Il caressa doucement ses lèvres avec sa langue pour l’obliger à l’ouvrir. Lorsque leurs langues commencèrent une danse sensuelle. Ses mains se posèrent sur ses hanches l’attirant autant qu’il pouvait. « Salut, jolie demoiselle, j’attendais une strip-teaseuse mais ça fera l’affaire. » Oh mon dieu, voilà que Maëlan Williams faisait de l’humour… Tout arrive.
CODAGE PAR AMATIS

Revenir en haut Aller en bas

 Sujets similaires

-
» L'asso "Fil en quatre" (76).
» quatre quart
» Pour vous, la soirée la plus romantique, c'est…
» Affaire de l'Autrichienne séquestrée vingt-quatre ans
» Quatre-quarts au Nutella