ELLIE ✘ Waking up with you

Partagez | .
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Invité
I don't care, go on and tear me apart
Invité
le petit mot doux de Invité qui boit son thé le Dim 4 Fév - 22:07 ► réponds-lui !


 
Waking up with you
   
Ces derniers temps se lever avec Ellie était un privilège. Il y avait toujours quelque chose qui faisait que soit elle, soit moi, devions quitter la douce chaleur du lit avant l'autre. Mais ce matin, en ouvrant les yeux je la vis. Ça ne pouvait que me faire sourire et même si j'étais encore dans dans le brouillard, je décida de ne pas bouger. Mon torse était collé contre son dos et une de mes main avait trouvé sa place sur son ventre durant la nuit. Le bébé était déjà bien agité, il donnait des coups et semblait faire des cabrioles. C'était mon petit garçon. Gosh, dans quelques mois j'allais à nouveau être papa... J'avais hâte et j'appréhendais en même temps. Tout n'était pas simple avec Ellie et j'avais encore trop souvent l'impression de marcher sur des oeufs avec elle. J'avais la trouille de la perdre elle et le bébé. Elle n'habitait toujours pas avec moi et la chambre de notre fils n'était pas prête... C'était angoissant pour le vieux con que j'étais. Mais pour le moment ça allait pour elle donc j'essayais de rester silencieux sur mes angoisses et je profitais de chaque petit moment comme ce matin.
Après un moment à rêvasser sans oser bouger, je m'extirpa du lit pour aller préparer le petit déjeuner et surtout laisser mes deux chiens sortir dans le petit jardin qui se trouvait à l'arrière de la maison. J'étais fatigué malgré que j'avais passé une longue nuit aux côtés d'Ellie. On s'était pourtant couché tôt la veille, mais ça n'avait pas suffit à rattraper toutes les heures que j'avais perdu cette semaine en allant au boulot plus tôt. J'essayais de faire des heures supplémentaires pour pouvoir m'arranger ensuite avec mes collègues pour avoir du temps avec Ellie et le bébé. Je voulais être prévoyant et ne rien louper des premiers jours. Premières semaines si j'avais un peu de chance et que j'arrivais à caler mes congés avec l'accouchement.

« Fuck Ellie ! Je t'ai déjà dit de pas débarquer en mode ninja comme ça. » Dis-je après avoir sursauté. C'était son grand truc de venir derrière moi et de me surprendre. Elle allait finir par me faire avoir une crise cardiaque.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ellie Kabeyrin
I don't care, go on and tear me apart
Voir le profil de l'utilisateurhttp://askyfullofstars.forumactif.comservice of the queen, une des membres du staff !
► Mes messages : 2585
► La boite à cookies : 1445
► Date d'inscription : 16/05/2017
► Date de naissance : 04/07/1989
Originalité #1
6
service of the queen,
une des membres du staff !
le petit mot doux de Ellie Kabeyrin qui boit son thé le Lun 5 Fév - 10:49 ► réponds-lui !


 
Waking up with you
En ce moment tu es fatiguée. Mais il parait que c'est normal, que c'est les conséquences de la grossesse, de se petit être qui grandit dans ton ventre bien arrondi. t'en es au sixième mois après tout et la fatigue commence à se faire sentir. En plus il faut gérer la boutique et les commandes en ligne, si Sky s'occupe des créations, toi tu t'occupe des finances et du management de tout cela, c'est épuisant, de refléchir chaque seconde pour des choses qui pourraient etre pourtant si simple. Mais c'est ça, d'être la co-propriétaire et co-dirigeante de cette boutique, c'est votre projet, même si c'est principalement le reve de Sky. Surtout que vous avez bientot un voyage a mettre en place, un rendez vous avec des gens de France pour exporter ses creations. C'est important. Et puis il faut aussi gérer les angoisses, les doutes et les peurs que ce bébé fait grandir en toi. Au moins, avec Charlie ça se passe bien, bien mieux qu'avant d'avant. Il y a moins de tension mais s'il y a encore des questions en suspend. Tu ne vis pas avec lui pourtant tu passes plus de temps chez lui que chez toi. T'as juste peur que tout aille trop vite, pourtant il faudrait peut-etre y songer sérieusement parce que dans trois mois le petit garçon sera là. D'ailleurs, il n'a pas encore de prénom ce bébé, t'as même pas fait une selection de prénom, vraiment tu as l'impression d'etre totalement a l'ouest et de ne plus suivre ta propre vie. Tu te réveilles enfin, après une longue nuit de sommeil ou tu as pu etre blotti contre l'homme que tu aimes pourtant au réveil, le lit est vide et froid. Il est partie bosser ? Tu pries que non, tu aimerais passer un dimanche au calme avec lui, pouvoir parler du bébé, et de tout ce qui conserne votre vie. Tu te lèves, les mains sur ton ventre alors que tu attrapes tes pantouffles avec tes pieds. Tu as un t-shirt bien large pour recouvrir ton ventre et un short, après tout il fait bon dans la maison. Tu rejoinds la cuisine et tu le fais sursauter en t'approchant. « Fuck Ellie ! Je t'ai déjà dit de pas débarquer en mode ninja comme ça. » Tu prends une petite moue alors que tu réponds avec amusement « pourtant avec mon ventre j'passe pas vraiment inapercu là » tu lui tire la langue et tu approches de lui pour venir lui voler un baiser, reposant ta tête contre son dos quelques instants. « tu me prépares quoi de bon ? » tu te redresse, glissant une main sur ses fesses en lui adressant un clin d'oeil et puis tu t'éloignes pour rejoindre une chaise et t'asseoir. « Au fait hier soir j'ai pas eu le temps de te parler de notre voyage avec Sky. On s'est endormie trop vite » Tu ne sais pas comment Jesse va prendre ça mais de toute façon, les hommes n'auront pas le choix cette fois.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
I don't care, go on and tear me apart
Invité
le petit mot doux de Invité qui boit son thé le Mar 6 Fév - 9:31 ► réponds-lui !


 
Waking up with you
   
Ellie venait de me surprendre et mon cœur battait encore à 100 à l'heure, et même si je l'avais reprise ça ne semblait pas l'atteindre. Elle rigolait. Heureusement pour elle, je n'arrivais pas à lui en vouloir bien longtemps lorsqu'elle était aussi douce et câline avec moi. Elle devait le savoir et l'utiliser à chaque fois qu'elle sentait que je montais en pression. Son visage joueur me faisait craquer à tous les coups. « Pain perdu et bacon. » Ok, je m'étais avant tout fait plaisir ce matin et j'avais choisi ce dont j'avais envie. Je vins poser une assiette devant elle avant de m'installer à ses côtés, mais déjà ses mots me faisaient hérisser les poils. « Quel voyage avec Sky ? » J'étais déjà sur la défensive avant même qu'elle ne se mette à parler. Il était hors de question qu'elles partent où que se soit. Surtout pas dans leurs états. Je n'étais pas d'accord, mais plus elle m'expliquait leur plan, plus je comprenais que je n'avais pas mon mot à dire. Qu'une fois encore j'allais devoir garder pour moi ce que je ressentais. Elle portait notre fils et je n'avais donc pas le choix que de subir ses décisions, même si celles ci étaient stupides. « Qu'est ce que tu veux que je te dise. Vas y. » J'enrageais intérieurement et la perspective de passer la journée avec elle ne m'attirait plus autant qu'avant cette annonce. Elle devait accoucher dans quelques mois, elle aurait du se reposer, profiter un peu de son statut et tout faire pour passer du temps avec moi, mais non. Non, elle voulait partir à l'étranger et même si ce n'était pas loin, c'était déjà beaucoup trop loin pour que je l'accepte. « Je ne suis pas qu'un donneur de sperme, je devrais avoir mon mot à dire sur ce que tu fais avec notre fils. » Mon assiette, encore pleine, fut vidée dans la poubelle avant d'être posée dans l'évier. Je ne pouvais pas rester juste assis là à côté d'elle alors que je bouillonnais intérieurement. Ne plus l'avoir dans mon champ de vision aurait du aider, mais ce ne fut pas le cas, elle était toujours dans ma tête. Ce que je ressentais pour Ellie n'aidait pas, je détestais l'aimer autant et lui en vouloir à ce point en même temps.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ellie Kabeyrin
I don't care, go on and tear me apart
Voir le profil de l'utilisateurhttp://askyfullofstars.forumactif.comservice of the queen, une des membres du staff !
► Mes messages : 2585
► La boite à cookies : 1445
► Date d'inscription : 16/05/2017
► Date de naissance : 04/07/1989
Originalité #1
6
service of the queen,
une des membres du staff !
le petit mot doux de Ellie Kabeyrin qui boit son thé le Mar 6 Fév - 16:40 ► réponds-lui !


 
Waking up with you

« Pain perdu et bacon. » Tu souris, alors que tu le remercie pour l'assiette. Tu attrapes la fourchette, une main sur ton ventre tout de même. C'est un reflexe maintenant, comme si tu voulais garder un contact avec ton fils. « Quel voyage avec Sky ? » Tu le fixes, non mais tu sens déjà qu'il est fermé à la discution. Pas difficile de le voir puisqu'il tire déjà la gueule avant même que tu ne dises un mot. parce que oui t'as encore rien dit là, hormis que tu vas partir avec Sky. T'as pas encore préciser que c'est pour le boulot, que ca serait a peine deux jours, que vous allez juste voir pour exporter votre marque. Après tout, ça serait tellement bénéfique pour la fashion week ! « Qu'est ce que tu veux que je te dise. Vas y. » Tu es surprise par de telles paroles parce que t'as pas le temps de faire quoi que ce soit. T'es là comme une idiote avec ta main sur ton ventre et le cul sur ta chaise alors que tu espérais pouvoir parler tout en mangeant. Y'a rien qui vaut la peine de gueuler ainsi en plus. Vous partez en France, un aller retour, ca prendra deux jours parce qu'il faut le temps du trajet et puis enceintes, vous ferez une pause pour dormir tout de même. « Je ne suis pas qu'un donneur de sperme, je devrais avoir mon mot à dire sur ce que tu fais avec notre fils. » Tu hausses un sourcil, t'as même pas eu le temps de répliquer, d'expliquer que vous partiez a peine deux jours pour le boulot et qu'en plus il peut venir s'il le veut. t'as même pas eu le temps de dire quoi que ce soit qu'il s'est déjà énervée et t'aimes pas ça, tu déteste cette dernière phrase aussi. T'es enceinte certes mais t'es pas invalide et t'es capable d'aller bosser. il comprend pas que si vous ne bossez pas autant vous perdez votre boutique ? pour le moment c'est le début et vous perdez plus d'argent que vous n'en gagnez pour le moment. Tu grognes, parce que t'as pas l'intention de te laisser faire. Tu es libre, oui vous etes en couple, oui tu es enceinte, mais vous n'etes pas mariés, et t'es pas son toutou ! Tu soupires, attrapant un morceau de bacon quand même que tu manges rapidement. Bordel que c'est bon ! Tu te lances alors enfin a sa suite. « T'es sérieux ? j'ai encore rien expliquer et rien dit que tu me fais déjà une crise ? On va juste partir à peine deux jours, pour tenter d'exporter la marque. On va partir au matin et revenir le lendemain. On part pas a l'autre bout du monde. Et je vois pas en quoi la grossesse m'empeche de boser ! J'suis enceinte, j'suis pas handicapé ou impotante ! » Tu étais calme, au début, parce que ta dernière phrase es légèrement un peu plus grincheuse, tu hausses un peu de ton pour lui faire comprendre ton probleme. Non mais sérieusement. « Je voulais qu'on en parle sagement, mais puisqu'apparement tu penses que je te considère juste comme le donneur de sperme... » tu fais demi tour pour repartir a la chambre. Puisque c'est ainsi et qu'il continue de penser ca de toi, tu preferes encore te rhabiller et rentrer à ton appart.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
I don't care, go on and tear me apart
Invité
le petit mot doux de Invité qui boit son thé le Jeu 8 Fév - 21:53 ► réponds-lui !


 
Waking up with you
   
Ellie n'était pas à moi, ni ce bébé, elle n'arrêtait pas de me le faire comprendre. J'avais le droit de prendre part à leurs vies, mais il ne fallait pas que j'en demande de trop. En fait, elle avait besoin d'un Charlie moins envahissant, moins dans le contrôle et la jalousie. Elle avait besoin d'un autre Charlie. Je ne savais pas faire ça et ça donnait ça, un jour de bonheur pour un jour de misère. Ça me rendait fou. J'avais l'impression de réfréner mes sentiments pour elle et le petit parce qu'elle ne supportait pas d'en recevoir autant. Ou peut être que j'en avais trop à donner. J'étais perdu et la voir quitter la pièce comme elle venait de le faire me rendait triste. Je la rendais malheureuse en plus de me l'infliger à moi même. Alors je mis tout ce que je ressentais de côté pour la suivre et lui parler. Fin, elle s'habillait déjà pour partir alors... « Vas-y, je t'attendrais. » Qu'est ce que je pouvais faire ou dire de plus ? Elle ne se sentait pas assez chez elle pour rester, elle crevait d'envie de partir dès qu'on se prenait un peu la tête. Dans 3 mois notre fils allait arriver et à tous les coups le schéma allait rester le même. Dès qu'elle serait énervée contre moi, elle allait prendre le petit et repartir dans son appartement. Ou chez Sky. Je n'avais clairement pas choisi le chemin le plus simple pour trouver le bonheur. « Prend au moins le petit déjeuner avant de partir. » Cette journée n'aurait pas du se passer comme ça et je m'en voulais d'avoir encore tout foutu en l'air. Avec Charlie ça avait aussi commencé comme ça avant de prendre un mauvais tournant. Je ne savais pas comment arrêter les choses, j'aimais Ellie, mais je n'arrivais pas à faire fonctionner les choses. Personne ne m'avait jamais donné de manuel pour m'expliquer comment faire pour qu'une relation fonctionne. J'y arrivais pourtant très bien avec mes chiens. Il n'y avait qu'à les voir rentrer après leur quart d'heure de folie dans le jardin. Ils étaient heureux de revenir près de moi et me sautaient dessus pour me faire part de leur joie. Bon, au moins je ne finirais pas la journée seul, je les avais. Je n'allais pas être misérable jusqu'à ce que le soleil se couche, Ellie allait partir et après je m'accorderais surement une journée de mec pour m'occuper. Je n'avais pas tous mes amis à porté de mains - la plupart étaient aux us -, mais quelques uns seraient surement disponibles pour aller boire un verre. Ou peut être que je retrouverais Ellie pour parler ou juste faire comme si de rien n'était.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ellie Kabeyrin
I don't care, go on and tear me apart
Voir le profil de l'utilisateurhttp://askyfullofstars.forumactif.comservice of the queen, une des membres du staff !
► Mes messages : 2585
► La boite à cookies : 1445
► Date d'inscription : 16/05/2017
► Date de naissance : 04/07/1989
Originalité #1
6
service of the queen,
une des membres du staff !
le petit mot doux de Ellie Kabeyrin qui boit son thé le Dim 11 Fév - 17:50 ► réponds-lui !

 
Waking up with you

« Vas-y, je t'attendrais. » ca t'énerve ce comportement. Quand il réagit ainsi t'as l'impression d'etre une femme horrible alors que tu n'as strictement rien fait de mal. T'es enceinte, oui, mais ça t'empêche pas de devoir travailler pour que votre boutique commence enfin à faire des bénéfices. Là, vous perdez encore de l'argent parce qu'il y a encore des frais que vous devez régler. Et le peu d'argent que vous vous faites, vous remettez le tout dans la boutique, ou presque. Alors ça t'énerve. Au lieu de vous encourager ou même de se proposer pour vous y accompagnez, il s'énerve comme un idiot et te lances encore ce "donneur de sperme" dans la face et ça te gonfle ! T'es montée pour te changer de toute façon. Tu pensais passer le week end ici, après tout tu ne rentre pas très souvent en ce moment. Mais si ça te fait peur de vivre avec lui, tu sais qu'il le faudra mais quand tu veux parler de quelques choses, il fait sa victime et évidement tu passes pour la méchante sorciere de l'histoire. « Prend au moins le petit déjeuner avant de partir. » Non t'as perdu l'appétie là. Tu tournes vers lui après avoir enfiler ton jeans. Tu soupires, approchant en croisant les bras sous ta poitrine ayant pris du volume. « Tu aurais pu me dire de faire attention a nous, ou de savoir si tu pouvez nous y accompagner ou même de savoir si on y aller longtemps.. mais tout ce que t'as trouvé à me dire c'est que tu etais pas "qu'un donneur de sperme".. tu sais quoi, j'en ai marre de me prendre ça dans la tronche à chaque dispute ! » tu te retourne a nouveau, tu t'éloignes pour aller chercher ton gilet. Une fois trouver, tu l'enfiles au dessus de ton pyjama, tu t'en fiche, tu as encore ton manteau a mettre. Ha et tes basket, elles sont ou deja ? « je passe plus de temps ici que chez moi. Je passes pratiquement toutes mes nuits ici.. Parce qu'ainsi ca me paraitra moins bizarre quand je vivrais officiellement avec toi.. Je fais des efforts pour qu'on passe du temps ensemble, pour que tu sois là pour le bébé. On n'a meme pas encore de prénom pour le bébé ! » t'as les larmes aux yeux, tu t'énerves, et les hormones n'aident pas vraiment. « laisse tomber.. » tu finis par quitter la pièce pour rejoindre le salon ou tu as posé ton manteau.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
I don't care, go on and tear me apart
Invité
le petit mot doux de Invité qui boit son thé le Dim 11 Fév - 23:17 ► réponds-lui !


 
Waking up with you
   
Des efforts ? A l'entendre on dirait presque que c'était une corvée de venir chez moi pour y passer la nuit. Elle était dans le plein pouvoir, elle portait notre fils après tout, et je ne pouvais rien y faire. Il fallait que je me fasse à l'idée, que je l'accepte et que je vive avec. Ellie me tenait par les couilles depuis le jour où on s'était rencontré. « Je n'ai pas envie que tu partes, c'est tout. Mais ton choix est déjà fait, non ? Donc non, je ne te demanderai pas pour combien de temps tu pars ou où tu vas, parce que ça ne m'intéresse pas. Je veux que tu restes à Londres juste au cas ou. » Elle était en colère et au bord des larmes, alors j'étais presque sur qu'elle n'entendait plus ce que je lui disais, mais je le disais quand même. Je n'étais pas con et je comprenais parfaitement que la boutique avait besoin d'un coup de boost, c'était la première année, mais ma brunette avait aussi besoin de se poser. C'était ses dernières semaines de calme avant la tempête, mais elle n'arrivait pas à le réaliser. Ou peut être que je m'en faisais trop pour des détails qui n'en valaient pas le coup - ce qui semblait être l'idée d'Ellie -. « Puis on n'est pas obligé de vivre ensemble si ce n'est pas ce que tu veux vraiment. On va avoir un bébé, mais si tu préfères rester vivre chez toi, on trouvera d'autres solutions pour que je le vois. » C'était du rétropédalage, on allait en arrière au lieu d'avancer, mais c'était encore ce qu'il y avait de mieux à faire si elle ne voulait pas vivre avec moi. J'avais bien fait de ne pas préparer de chambre pour le petit au final, car ça semblait vraiment mal parti. « Le but ce n'est pas que tu sois enfermée dans une relation que tu ne veux pas. Je ne veux pas te rendre malheureuse en te gardant pour moi, se serait égoïste. » Elle était jeune et avait bien du temps pour se refaire une vie après le bébé si elle le souhaitait. Ce n'était pas ce que je voulais, mais je voyais bien qu'il y avait quelque chose qui n'allait pas dans notre relation. J'étais jamais l'homme qu'elle voulait, je faisais ou disais des choses qui la mettait tout le temps hors d'elle. Ca se répétait une fois encore, je n'arrivais pas à garder celle que j'aimais à cause d'un facteur inconnu. Ca avait déjà été le cas avec Charlie, ma première femme. «  T'es tout le temps furieuse après moi et je n'ai pas la moindre idée de comment éviter ça. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ellie Kabeyrin
I don't care, go on and tear me apart
Voir le profil de l'utilisateurhttp://askyfullofstars.forumactif.comservice of the queen, une des membres du staff !
► Mes messages : 2585
► La boite à cookies : 1445
► Date d'inscription : 16/05/2017
► Date de naissance : 04/07/1989
Originalité #1
6
service of the queen,
une des membres du staff !
le petit mot doux de Ellie Kabeyrin qui boit son thé le Lun 12 Fév - 8:43 ► réponds-lui !

 
Waking up with you

T'en peux plus de ces conneries. De ces disputes, de ces crises qui ne veulent rien dire. Tu pensais passer un week end tranquille. Tu avais énormement bosser hier, et tu t'es même endormie tellement vite que tu n'as pas vraiment pu profiter de la soirée avec lui. Aujourd'hui tu pensais que ca serait plus tranquille, que vous auriez pu faire une grasse matinée, que tu serais rester dans ses bras et que tu ne l'aurais pas quitter. T'avais besoin de ce moment là, ou tout est calme, ou tu te sens bien avec l'homme que tu aimes. T'avais besoin de sa présence et rien de plus. Mais même ça c'est pas possible. Et ça t'énerve de voir qu'une fois encore la situation déraille. A force tu ne sais plus quoi faire. « Je n'ai pas envie que tu partes, c'est tout. (...) Je veux que tu restes à Londres juste au cas ou. » Au cas ou quoi ? Ca l'interesse pas ? Bah bordel, bonjour le soutient ! Tu fulmines, vraiment, des paroles que tu n'aurais pas pris tres bien même sans les hormones qui te rendent à fleur de peau ces temps-ci. « Puis on n'est pas obligé de vivre ensemble (...) on trouvera d'autres solutions pour que je le vois. » Tu roules des yeux, il comprend rien, pour lui tu veux juste pas vivre ici, il cherche pas d'autres explications. Il se rend compte des changements dans ta vie ? La boutique, la grossesse, votre relation, le bébé qui va arriver et toi qui panique totalement. Il veut pas juste te rassurer ? T'embrasser ou poser son front sur le tient en te disant que tout se passera bien ? Il comprends pas que t'as juste besoin de ça et pas de ces crises qui sont toujours les mêmes ? « Le but ce n'est pas que tu sois enfermée dans une relation que tu ne veux pas. Je ne veux pas te rendre malheureuse en te gardant pour moi, se serait égoïste. » Bah tient, maintenant tu veux plus de lui quand tu l'écoutes. Ca t'énerve ! «  T'es tout le temps furieuse après moi et je n'ai pas la moindre idée de comment éviter ça. » Qu'il arrête d'etre idiot tient ! Tu grognes, attrapant ton manteau pour le passer au dessus de tes épaules. Tu regardes autour de toi pour voir si tu trouves ton sac. Bon c'est pas bien grave puisque tu vis dans le même quartier, juste un peu plus loin dans un petit appartement. Tu finis par te retourner vers lui, les yeux humides mais tu tente vraiment de ne pas pleurer. c'est hyper difficile. « Mais évidement que je veux vivre avec toi ! Mais j'ai peur, idiot ! Ma vie change à 360 degrés et je peux rien y faire, j'ai aucun controle sur tout ça ! Je vais devenir maman.. On va avoir un bébé ! J'suis en panique totale et toi t'agis comme une victime ! » tu glisses une main dans tes cheveux en soupirant et enfin tu reprends. « toi, au lieu de me rassurer, de me dire que tout ira bien, que tout se passera bien. t'es là à me dire que je veux pas de toi ou que je veux pas vivre avec toi et que t'es qu'un putain de donneur de sperme. tu me fais une crise parce que je vais quitter le pays moins de 48 heures. alors que je serais avec TA FILLE ! » tu hausses le ton c'est plus fort que toi, et les larmes commencent a perler sur tes joues. « Tu veux que je me repose ? bah tu vois aujourd'hui je voulais juste me reposer dans tes bras. ne rien faire et juste passer un dimanche calme.. mais vu tout ca, je prefere encore rentrer chez moi ! »


Revenir en haut Aller en bas
Invité
I don't care, go on and tear me apart
Invité
le petit mot doux de Invité qui boit son thé le Lun 12 Fév - 21:48 ► réponds-lui !


 
Waking up with you
   
Je faisais les cents pas sur mon petit mètre carré de sécurité sans savoir quoi faire. J'entendais tout ce qu'elle avait à me dire, mais je ne trouvais pas d'issue pour arriver là où elle le souhaiterai. J'avais tout aussi peur qu'elle et j'avais tout autant besoin de réassurance... Fin ça elle ne l'entendait pas. « Tout change pour moi aussi ! Je n'avais pas prévu tout ça. » Ellie, toujours énervée, se mit à pleurer en m'assenant le coup de grâce. Apparemment si elle ne pouvait pas se reposer aujourd'hui c'était de ma faute. C'était toujours le cas. « Rentre chez toi alors. » J'en avais assez de me prendre la tête, de devoir me battre pour qu'elle comprenne la plus simple des choses alors si elle voulait retourner chez elle, qu'elle le fasse. Je trouverais bien un truc à faire pour m'occuper le reste de mon jour de repos. J'étais juste déçu, à bout de cette situation qui ne semblait jamais s'améliorer. Il n'y avait pas d'équilibre et ça devenait insupportable. C'était donc ça d'être avec une jeunette ? Dans ces moments là, le côté maternel de Charlie me manquait, elle réussissait toujours à me foutre un coup de pied au cul pour que je me ressaisisse sans que je ne me sente comme un moins que rien. Fin, elle n'était pas parfaite non plus, sinon elle n'aurait pas été mon ex femme. Je fis le tour du comptoir pour rejoindre le salon où j'avais allumé les clips pendant que je préparais le petit déjeuner, la musique me tapait sur le système. Ce n'était pas la musique le problème, mais il fallait que je fasse quelques choses de mes deux mains si je ne voulais pas devenir barjot. Elle était devant la porte, prête à partir et je l'avais poussé vers la sortie même si ce n'était pas vraiment ce que je voulais. « Je n'arrive pas à communiquer avec toi. Avec personne. Je n'ai jamais été à l'aise quand il s'agissait de parler et ça a ruiné mon premier mariage et je ne veux pas que ça arrive à nouveau avec toi. Je sais que tu as la trouille et que rien de tout ça ne faisait partie de tes plans, mais c'est pareil pour moi. Et j'essaye. Je suis nul, mais j'essaye et je fais de mon mieux. »Il y avait plusieurs mètres entre nous, cette distance me donnait le courage de parler alors je ne me rapprochait pas d'elle. « Et j'ai une liste de prénom que j'aime. Je l'ai depuis que l'on sait que c'est un garçon. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ellie Kabeyrin
I don't care, go on and tear me apart
Voir le profil de l'utilisateurhttp://askyfullofstars.forumactif.comservice of the queen, une des membres du staff !
► Mes messages : 2585
► La boite à cookies : 1445
► Date d'inscription : 16/05/2017
► Date de naissance : 04/07/1989
Originalité #1
6
service of the queen,
une des membres du staff !
le petit mot doux de Ellie Kabeyrin qui boit son thé le Mar 13 Fév - 16:31 ► réponds-lui !

 
Waking up with you

Tout ceci t'épuise. C'est pas forcement physique mais surtout mental. Tu es épuisée. La grossesse, les problemes, la boutique, tes doutes, tes angoisses, tes disputes avec Charlie. Tout cela t'épuise et tu voulais tellement oublier tout pour une journée, juste rester là et ne rien faire d'autre. Pouvoir parler, regarder la télévision, juste etre blotti dans ses bras et sous la couette, trainer au lit et pourquoi pas même faire quelques folies de votre corps, en douceur evidement. C'est finit le temps ou tu peux etre sauvage et ca sera pire jusqu'à l'accouchement tu le sais bien. « Tout change pour moi aussi ! Je n'avais pas prévu tout ça. » C'est vrai que pour lui aussi tout change, mais contrairement à lui t'es encore en plein doute. Tu l'aimes, ça tu n'en doute pas mais lui, il a déjà une fille, toi t'es totalement paniquée. Et si tu n'étais pas une bonne mère ? Et si l'accouchement se passait mal ? Et s'il fallait faire un choix entre le bébé et toi ? tu ne sais pas, toutes ses peurs te rongent et tu tentes juste de les oublier pour que ça ne prennent pas le dessus. « Rentre chez toi alors. » Tu soupires. Ouai tu vas rentrer chez toi et rejoindre ton propre lit, seule, froid et vide. Tu n'habites pas loin, à quelques mètres. Vous vivez dans le même quartier du coup c'est quand même pratique. Tu n'as pas bien loin ou aller. Mais ça ne change pas la situation. Tu passes une main sous tes yeux, tu essuies tes larmes et heureusement que tu n'étais pas maquillée parce que tu aurais eu une sublime coulée de mascara. mais au réveil, t'es juste naturelle, sans artifice et sans aucune crème, sans aucun baume. « Je n'arrive pas à communiquer avec toi. (...) Et j'essaye. Je suis nul, mais j'essaye et je fais de mon mieux. » Tu l'écoutes. Tu finis par soupirer. Tu prends tout a coeur en ce moment, les hormones n'aident pas et tu es à fleur de peau. Tu baisses les yeux avant d'apporter une main sur ton front en fermant les yeux quelques secondes. Tu vas bien, tu tentes simplement de te calmer un peu. « Et j'ai une liste de prénom que j'aime. Je l'ai depuis que l'on sait que c'est un garçon. » Tu ouvres les yeux pour le regarder. Pourquoi il ne t'en as pas parler ? Toi qui déprime de n'avoir aucune idée, qu'aucun prenom ne te fait craquer. Tu finis par approcher de lui, t'as toujours le manteau sur le dos mais bon. Tu plonges tes yeux dans les siens et puis tu reprends d'une petite voix « pourquoi tu m'en as pas parlé ? je veux entendre tes idées, qu'on choisisse un prenom pour notre petit garçon.. et puis.. » tu reniffles un peu à cause des larmes et tu ajoutes. « on pourrait voir comment aménager sa chambre aussi, non ? choisir les couleurs.. les meubles.. » tu t'approches un peu plus et tu poses ton front contre son épaule. « je veux vivre avec toi charlie. j'ai juste peur.. »



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
I don't care, go on and tear me apart
le petit mot doux de Contenu sponsorisé qui boit son thé le ► réponds-lui !

Revenir en haut Aller en bas

 Sujets similaires

-
» HOUSE MANSFIELD 5 ◆ ELLIE ANDERSEN
» in my head (✰) aaron&ellie
» (M) BILL SKARSGARD ≈ waking up to ash and dust
» bizutage (✰) elis, ellie & scarlett
» get along with the voices inside of my head ~ ellie