La petite pâtisserie au coin de la rue ft. Molly

Partagez | .
avatar
Jed Ainsworth
I don't care, go on and tear me apart
Voir le profil de l'utilisateur
► Ami à poil : Wildar, un dogue du tibet
► Mes messages : 220
► La boite à cookies : 890
► Date d'inscription : 03/02/2018
Originalité #1
1
le petit mot doux de Jed Ainsworth qui boit son thé le Jeu 8 Fév - 15:31 ► réponds-lui !

Jed terminait de faire ses comptes, plutôt satisfait de ce début d'année. Certes, son métier n'était pas réellement quelque chose de super intéressant mais tout de même. Le jeune homme restait pas mal occupé de ses journées. Une fois qu'il avait déposé Mia à l'école, il partait en quête d'appartement à racheter, à retaper pour mieux louer. Londres était un berceau de l'immobilier, toujours plus cher. Le jeune homme s'en mettait plein les poches et il n'en avait pas la moindre honte. Il se gérait tout seul, comme un grand, ayant appris à gérer ses finances, à acheter, racheter, vendre et revendre, louer. Parfois, il lui arrivait de se sentir un peu coupable.

À côté de ça, il y avait sa princesse, sa fille, son bébé. L'enfant qu'il avait désiré et que son ex lui avait laissé. La petite était vraiment adorable, obéissante. Jed lui passait tout, il ne pouvait pas s'en empêcher. Ses amis avaient tendance à lui mettre dans la tronche qu'il allait en faire une enfant gâtée et capricieuse mais Jed s'en moquait pas mal. Il éduquait sa fille comme bon lui semblait, les autres n'avaient pas à mettre leur nez dans ses affaires à lui.

Le jeune homme rangea son bureau pour éviter de faire râler sa femme de ménage le lendemain matin puis se leva, observant le cadrant de sa montre. Il devait passer à la petite pâtisserie, au coin de sa rue, pour payer ce que Molly lui avait préparé le matin. Depuis un an maintenant, Jed et Mia passaient à la pâtisserie de Molly pour acheter un extra pour dix heures. Le père et sa progéniture avaient tendance à toujours prendre la même chose. De ce fait, la jolie petite pâtissière avait fini par savoir à quel heure ils passaient et ce qu'ils commandaient. Petit à petit, elle préparait la commande en avance. Jed se dépêchait toujours de payer, faisant la queue, se mettant encore plus en retard. Finalement, Molly lui avait dit de passer le soir pour payer. Il aurait pu ne pas le faire mais les pâtisseries étaient bien trop bonnes pour qu'il déserte l'endroit. Et donc ce soir, comme tous les soirs, Jed devait aller payer sa commande du matin. Mais ce soir, il avait quelque chose à demander à Molly, en espérant qu'elle dise oui.

Il en profita pour sortir Wildar, son dogue tibétain même si le chien avait déjà passé trois heures à courir avec Jed. Le jeune homme imposant poussa la porte de la pâtisserie, faisant retentir la petite sonnette. L'odeur de farine et de sucre vint titiller ses narines, les faisant légèrement frémir. Rien que d'être ici lui mettait l'eau à la bouche. Il aperçu Molly derrière son comptoir et lui adressa un large sourire.

« Bonsoir Molly, je viens payer les pâtisseries de ce matin ! » Déclara Jed en sortant son portefeuille. « Molly, je peux vous demander ce que vous faites ce soir, si ça ne vous ennui pas ? »

Jed posa le billet dans la main de la brune, attendant sa monnaie et une réponse à sa question.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Molly P. Marshall
I don't care, go on and tear me apart
Voir le profil de l'utilisateurhttp://askyfullofstars.forumactif.com/t2743-molly-que-serait-la-
► Ami à poil : Un labrador qui me tient compagnie tout les soirs
► Mes messages : 44
► La boite à cookies : 475
► Date d'inscription : 04/02/2018
Originalité #1
1
le petit mot doux de Molly P. Marshall qui boit son thé le Jeu 8 Fév - 16:11 ► réponds-lui !

Ce matin, Molly s'était levée d'extrême bonne humeur sans raisons apparentes vu que la journée allait ressembler à toutes les autres ce qui signifiait aller bosser, rentrer, faire ce qu'il y avait à faire chez elle et se poser devant la télévision. Mais elle aimait cette vie et n'en changerait pour rien au monde, tout ce qui lui manquait était un enfant mais elle y travaillait, du moins dans sa petite tête. Arrivée au boulot, comme tout les jours Jed était passé en coup de vent avec sa petite princesse chercher leurs douceurs que Molly avait préparé à l'avance. Même si elle ne le voyait que quelque secondes, cela faisait sa journée et elle était prête à tout affronter même les clients faisant la tête pour un oui ou un non. D'ailleurs la journée passait à une vitesse folle. Elle servait le dernier client et voyait Jed déjà la pour payer sa note comme tout les soirs.

- Bonsoir et pas de soucis!

Elle prenait le billet qu'il lui tendait et allait dans sa caisse pour chercher après la monnaie quand celui-ci lui posait une question qui failli arrêter son coeur net. Il venait bel et bien de lui demander ce qu'elle faisait ce soir, elle n'avait pas rêvé. Heureusement qu'elle arrivait à cacher ses émotions car son cerveau et son coeur étaient en ébullition rien qu'à cette question. Peut-être allait-il l'inviter à sortir, du moins c'est ce que la petite brune espérait. Elle déposait la monnaie dans la main de Jed pour ensuite répondre à sa question.

- Ho je n'ai rien de prévu à part une balade avec mon chien comme chaque soir mais pourquoi cette question ?

Répondait-elle sur un ton calme et sur comme si c'était quelque chose d'anodin pour elle alors que c'était bel et bien tout le contraire. Cet homme, il la faisait fondre depuis des mois mais jamais elle n'avait osé lui faire comprendre pensant qu'il devait marié ou en couple vu la petite Mia. Certes, elle n'avait jamais vu de Madame Jed mais cela ne voulait absolument rien dire. La preuve, le plus âgé de ses frères est en couple et pourtant il va faire les courses pour le ménage tout seul car sa femme a des horaires qui ne lui permettent pas de l'accompagner étant hôtesse de l'air. Alors non, voir un homme non accompagné par une belle femme ne fait pas de lui un célibataire endurçi ou encore un homme à la recherche de l'âme soeur ou encore un coup d'un soir comme la plupart actuellement. Mais la tout ce qu'avait pensé Molly venait d'être remis en question rien qu'à cause de cette petite question.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jed Ainsworth
I don't care, go on and tear me apart
Voir le profil de l'utilisateur
► Ami à poil : Wildar, un dogue du tibet
► Mes messages : 220
► La boite à cookies : 890
► Date d'inscription : 03/02/2018
Originalité #1
1
le petit mot doux de Jed Ainsworth qui boit son thé le Ven 9 Fév - 10:52 ► réponds-lui !

Parfois, quand il mettait les pieds dans cette pâtisserie, se disait qu'il deviendrait obèse. Il ne pourrait pas s'empêcher d'acheter une pâtisserie de chaque sorte pour se goinfrer devant la télé. Le malheur voulait que le jeune homme prenne rapidement du poids et il devait faire attention à ce qu'il mange. Entre son régime équilibré -imposé par sa femme de ménage- et le sport, il n'avait pas trop le temps de songer à la nourriture. Pourtant c'était une obsession chez lui. Il sentait l'appel du sucre, du gras. Il raffolait des fish'n'chips, des flaks et parfois, il se disait que la vie était injuste de lui avoir donné un métabolisme qui ne fonctionnait pas comme les autres. Mais surtout que les meilleures choses de la vie -en dehors du sexe- lui tombe sur les fesses. Il était certes bien foutu mais il le payait au prix de pas mal de privations.

Jed observait Molly fouiller dans sa caisse, regardant ses mains. Il n'avait jamais remarqué à quel point elle avait de jolies mains. D'ailleurs, il n'y trouva aucune alliance. Il se demandait si elle était célibataire. Ce qui serait bien dommage qu'une si jolie demoiselle soit toute seule. Malgré qu'il venait là tous les jours depuis un an maintenant, il ne connaissait pas grand chose de la jeune pâtissière. Une foule de questions se bousculèrent soudainement dans son esprit mais Jed fut couper dans ses réflexions en sentant la monnaie tomber dans le creux de sa main. Il rangea sa monnaie et releva les yeux vers Molly.

« J'aurai besoin qu'on me garde Mia une heure ou deux, ce soir. Enfin, des que vous êtes libre en vérité. Je dois aller en dehors de Londres pas longtemps mais je rentrerai trop tard. Si je l'emmène, elle va se coucher tard et sera fatiguée demain à l'école. Je sais que vous ouvrez tôt mais je vous promets de prendre le double de pâtisseries sur les trois prochains jours à venir ! En dédommagement ! »

Jed lui adressa un large sourire. Si elle refusait, ce ne serait pas grave, il emmènerait Mia quand même et la ferait manger et travailler dans la voiture. Mais ça ne l'arrangeait pas. Être un parent célibataire n'était vraiment pas une chose facile et il fallait toujours compter sur les autres pour que l'enfant ne soit jamais seul. Jed ne pouvait pas toujours l'emmener partout avec lui. Même si Mia aurait préféré ça, il s'évertuait à lui donner une vie normale et pas une vie de nomade. Jed sortit une carte de son travail et la tendit à Molly.

« Voilà mon adresse. Si vous pouviez être là pour vingt heures ce serait parfait. Je vous promets de faire le plus vite possible. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Molly P. Marshall
I don't care, go on and tear me apart
Voir le profil de l'utilisateurhttp://askyfullofstars.forumactif.com/t2743-molly-que-serait-la-
► Ami à poil : Un labrador qui me tient compagnie tout les soirs
► Mes messages : 44
► La boite à cookies : 475
► Date d'inscription : 04/02/2018
Originalité #1
1
le petit mot doux de Molly P. Marshall qui boit son thé le Ven 9 Fév - 18:36 ► réponds-lui !

La question de Jed, la jeune femme ne s'y attendait pas du tout et depuis qu'il avait prononcé ces quelques mots, elle se faisait plein d'idées et de faux espoir et cela était peu dire. Alors qu'elle venait de lui rendre sa monnaie, il reprenait la parole et bien entendu elle l'écoutait attentivement. Tout d'un coup, elle déchantait, il voulait donc juste qu'elle garde sa fille. Essayant de ne rien montrer, elle réfléchissait quelques instants bien qu'elle savait qu'elle ne saurait pas lui dire non.

- Et bien d'accord je la garderais si cela peut vous sauver et puis je l'aime bien votre fille donc cela devrait bien se passer. Et je n'ai nullement besoin d'un dédommagement voyons, je le fais avec plaisir.

Bien entendu, Molly pensait qu'il devait se rendre soit à un rendez-vous galant ou encore sortir avec sa femme ce qui ferait qu'elle la verrait peut-être. Elle ne pouvait cesser de l'imaginer, grande, belle, intelligente, avec un poste à haute responsabilité. La femme parfaite. Alors qu'elle, elle était juste Molly et qu'elle ne pourrait jamais attirer l'attention d'un homme comme Jed. Non, elle était faite pour être la bonne copine de ce genre d'hommes et encore ... Elle prenait la carte et lui souriait doucement pour ne rien laisser paraître de son désarroi.

- Cela me laissera le temps de fermer et de passer chez moi sortir mon chien, c'est parfait et prenez votre temps, je ne suis pas pressée! Demain c'est le jour de fermeture de la pâtisserie.

Même si elle travaillerait bien tout les jours, ses frères avaient insistés pour qu'elle ferme au moins un jour sur la semaine et elle avait choisi le vendredi vu que le weekend beaucoup de personnes ont besoin de douceurs à apporter à leur famille.

- Est ce qu'il y a des choses que je dois savoir  à propos de Mia ? Comme pour son souper ou encore l'heure de son coucher ?


Même si la jeune femme rêvait d'être maman, garder l'enfant d'une autre personne est une tout autre paires de manches car elle ne connait rien de la petite à part ce qu'elle a pu voir à la pâtisserie. Et même si elle l'adore, la garder est différent et elle espérait que tout se passerait bien tout de même.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jed Ainsworth
I don't care, go on and tear me apart
Voir le profil de l'utilisateur
► Ami à poil : Wildar, un dogue du tibet
► Mes messages : 220
► La boite à cookies : 890
► Date d'inscription : 03/02/2018
Originalité #1
1
le petit mot doux de Jed Ainsworth qui boit son thé le Mar 13 Fév - 11:06 ► réponds-lui !

Jed haussa les sourcils. Lui rendrait elle service sans rien attendre en retour ? Le jeune homme avait un peu de mal à le croire. Surtout qu'ils n'étaient pas proches au point qu'il ne la dédommage pas en échange. Et puis, Jed ne se voyait pas lui demander un tel service sans rien lui devoir en retour. Molly était une fille adorable. Elle préparait toujours les pâtisseries avant qu'ils n'arrivent, comme si elle avait compris qu'il était constamment pressé. Le jeune homme fit une moue songeuse mais n'ajouta rien. Si elle ne voulait pas d'argent, elle ne refuserait peut être pas une autre sorte de remerciement. Le jeune homme allait se pencher dessus.

Après avoir confié sa carte à Molly, Jed se mit à sourire doucement, l'observant. La jeune femme semblait tout de même être très active et il avait peur d'abuser de sa gentillesse. Il fallait qu'il consulte son meilleur ami pour lui demander des conseils. Comment pouvait on remercier une fille qu'on ne connaissait qu'à moitié et qui était plutôt jolie ? Jed n'en savait rien. Il ne draguait plus depuis longtemps. Peut être qu'il devait demander à Mia.

« Oh oui, c'est vrai que la pâtisserie est fermée le vendredi ! Mia est toujours de mauvaise humeur le vendredi. » S'amusa t-il.

Mais c'était vrai. Mia était toujours grognon le vendredi et Jed soupçonnait que c'était le manque de pâtisserie de Molly qui la rendait aussi grognon. Elle rouspétait dans tous les sens et partait furieuse à l'école. Jed avait bien tenté de lui acheter un petit quelque chose dans une autre pâtisserie mais elle n'en avait pas voulut. Jed avait le manger à sa place.

« Oui, enfin, venez à l'appartement, je vous expliquerais tout ! Je vous attends ! »

À ces mots, Jed quitta la pâtisserie et se rendit à son appartement. Il était préférable qu'il discute avec Molly de tout ça directement dans l'appartement. Mia était vautrée dans le canapé, les jambes en l'air comme si elle faisait sa gymnastique. Le jeune homme vint déposer un bisou sur son crâne avant d'aller se préparer. Après avoir enfilé un costume et une cravate, le jeune passa un rapide coup d’œil dans le miroir. Pas question d'aller signer le contrat dans une tenue négligée, surtout qu'il s'agit d'un gros client cette fois. Jed restait angoissé par cette transaction. Enfin, la porte sonna et Jed alla ouvrir à Molly.

« Ah Molly ! » Sourit le géant blond. « Entrez... »

Jed se décala pour laisser la jeune femme pénétrer dans l'appartement. Il se dirigea vers le salon. Le haut du crâne de Mia dépassait du canapé, ne montrant que ses yeux. L'enfant observait Molly, curieuse de savoir ce qu'elle faisait là.

« Alors, pour le repas, vous n'avez qu'à commander et vous prendre ce que vous voulez. Il y a tout un tas de prospectus dans l'entrée. Mia vous montrera. Elle a déjà pris sa douche et fait ses devoirs. Elle se couche au plus tard à 21h30 après avoir lavé ses dents. Elle a un verre d'eau sur sa table de nuit, il faut lui remplir. Il faut allumer la veilleuse. »

Jed plissa les yeux, réfléchissant à ce qu'il avait pu oublier. Normalement, tout était là. Enfin, si jamais, elle avait son numéro sur la carte, elle pouvait toujours le sms ou l'appeler au besoin.

« Je rentrerai au plus à 22h. J’appellerai si jamais j'ai du retard. » Il lui tendit son téléphone. « Tenez, notez le numéro de téléphone s'il vous plaît. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Molly P. Marshall
I don't care, go on and tear me apart
Voir le profil de l'utilisateurhttp://askyfullofstars.forumactif.com/t2743-molly-que-serait-la-
► Ami à poil : Un labrador qui me tient compagnie tout les soirs
► Mes messages : 44
► La boite à cookies : 475
► Date d'inscription : 04/02/2018
Originalité #1
1
le petit mot doux de Molly P. Marshall qui boit son thé le Mar 13 Fév - 23:03 ► réponds-lui !

Même si Molly ne s’attendait pas du tout à ce qu’il lui demande de garder la petite Mia, cela ne la dérangeait pas plus que cela. Elle avait beaucoup d’affection pour la petite fille et puis comment ne pas craquer sur cette petite bouille d’ange. Et puis, elle qui passait ses soirées seulement accompagnée de son chien, cela la changerait un peu et vu qu’elle voulait devenir maman et ça par n’importe quel moyen, cela ne pouvait être qu’un bon exercice.
En entendant que Mia était boudeuse le vendredi, elle souriait en coin se doutant bien qu’il disait cela pour lui faire plaisir. Après tout ses pâtisseries ne sont pas meilleures qu’à une autre enseigne. Une fois l’homme parti, elle regardait autour d’elle et surtout l’heure ne souhaitant pas être en retard pour garder la petite fille. Elle se mettait alors au boulot nettoyant la boutique pour ensuite rentrer chez elle prendre une douche, sortir son chien et repartir en direction de l’adresse qu’il lui avait donné. Molly n’avait jamais mis les pieds dans ce quartier et tout en avançant, elle se délectait des maisons et du paysage. Elle aimerait bien avoir un jour un beau logement aussi mais ce n’était point à l’ordre du jour. Elle avait ses priorités et ce n’était surement pas de déménager à l’heure actuelle. Arrivée à la porte, elle sonnait et peu après Jed lui ouvrait la porte.

- Bonsoir!

Répondait-elle tout en entrant en observant la décoration du hall d’entrée avant de le suivre jusqu’au salon ou la petite Mia se trouvait. Instinctivement, Molly lui faisait un petit signe de la main tout en lui souriant. Mais elle reprenait vite son sérieux pour écouter toutes les recommandations de Jed ne voulant rien louper ou faire une erreur.

- Parfait. Et ne vous en faites pas, tout se passera bien! Profitez de votre soirée.

Bon, la brune aurait préféré qu’il lui demande de sortir que de faire du babysitting mais elle s’était bien mise en tête maintenant que cela ne serait jamais possible et devait donc se faire une raison même si une toute petite partie d’elle espérait se tromper. C’est fou comme le coeur peut vite fondre pour une personne qu’au fond on ne connait presque pas. Comme une célèbre personne a dit un jour, le coeur a ses raisons que la raison, elle-même ignore. Vu qu’il lui tendait son portable, elle y notait donc son numéro comme demandé et lui rendait alors par la suite.

- Le vôtre, Mia le connait si j’ai besoin de vous appeler je suppose ?

Demandait-elle ne souhaitant pas lui demander le sien à moins qu’il ne propose de lui donner et puis cela l’étonnerait qu’elle en ait réellement besoin. Elle ne voyait pas pourquoi cela se passerait mal avec la petite. D’ailleurs, en parlant d’elle, elle se tournait vers elle.

- Mia si tu allais déjà choisir ce que tu veux manger ?

Vu l’heure qui avançait et que son coucher n’était pas tard, il valait mieux prendre de l’avance la dessus. Elle ne se voyait pas la mettre au lit plus tard qu’il ait demandé surtout qu’elle avait école le lendemain ou encore qu’elle ait mal mangé. Mine de rien, Molly ne s’était pas rendue compte avant maintenant de tout le stress que cela serait de garder la petite car bien entendu elle voulait être irréprochable aux yeux de ce beau blond.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jed Ainsworth
I don't care, go on and tear me apart
Voir le profil de l'utilisateur
► Ami à poil : Wildar, un dogue du tibet
► Mes messages : 220
► La boite à cookies : 890
► Date d'inscription : 03/02/2018
Originalité #1
1
le petit mot doux de Jed Ainsworth qui boit son thé le Aujourd'hui à 10:19 ► réponds-lui !

Molly venait d'arriver. Jed l'avait laissé entrer dans ce sanctuaire familial qu'il partageait avec Mia. C'était leur bulle personnelle et il était rare que des inconnus y pénètrent. Mais depuis qu'il la connaissait, Jed n'estimait pas que Molly soit une étrangère. Certes, ce n'était pas non plus une amie de la famille mais voilà une année entière que Jed la voyait six jours par semaine. Alors, il ne la voyait pas comme une nounou qu'il avait trouvé via une agence. D'ailleurs, Jed ne laisserait jamais Mia seule avec une parfaite inconnue. Elle lui était beaucoup trop précieuse pour qu'il l'abandonne ne serait-ce qu'une heure avec une femme qu'il ne connaissait pas. Jed était un peu parano sur les bords et il craignait qu'on ne lui enlève sa précieuse petite perle.

Arrangeant sa cravate en grimaçant d'inconfort, le géant blond posa son regard sur Molly. Il aurait largement préféré passer la soirée chez lui plutôt que d'aller vagabonder loin de son logement et de sa fille. Il observa Molly un court instant. Là, elle n'était pas derrière son comptoir, elle n'était plus Molly la petite pâtissière et il devait avouer qu'il la trouvait vraiment jolie. Il devait arrêter de passer en coup de vent dans cette pâtisserie, il l'aurait sûrement remarqué plus vite. Se détournant de la jolie brune, Jed hocha la tête alors qu'il attrapa sa mallette.

« Oui, Mia connaît mon numéro mais surtout, il est sur ma carte !! »

Le jeune homme fila rapidement vers sa fille pour lui embrasser le crâne. Il se tourna vers Molly et lui sourit.

« Bon, passez une bonne soirée ! »

Puis, il détala hors du loft comme un lapin pris en chasse par une meute de chien, pas forcément le plus en avance. Mia observa la porte d'entrée puis posa son regard sur Molly, se redressant dans le canapé.

« On peut commander chinois... Papa et moi on adore manger chinois. »

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Molly P. Marshall
I don't care, go on and tear me apart
Voir le profil de l'utilisateurhttp://askyfullofstars.forumactif.com/t2743-molly-que-serait-la-
► Ami à poil : Un labrador qui me tient compagnie tout les soirs
► Mes messages : 44
► La boite à cookies : 475
► Date d'inscription : 04/02/2018
Originalité #1
1
le petit mot doux de Molly P. Marshall qui boit son thé le Aujourd'hui à 22:39 ► réponds-lui !

Jed étant parti, voilà que Molly se retrouvait seule avec Mia qui avait décidé de manger chinois ce qui ne dérangeait pas du tout la pâtissière vu qu’elle adorait ça. Elle attrapait donc son téléphone et commandait leur repas qui arrivait une bonne vingtaine de minutes plus tard. Une fois que les deux filles avaient terminé leur repas, elles se posaient devant la télévision mais vu qu’il n’y avait rien de bien passionnant, Molly demandait à la petite ce qu’elle voulait faire et la voilà donc occupée de jouer à un jeu de société avec la fille de Jed. Mais pas n’importe lequel vu qu’elle choisissait celui ou l’on se ramasse de la crème fouettée sur la visage et bien entendu c’est Molly qui perdait à chaque fois à croire que la petite avait un truc. Le jeu terminé, elle essuyait son visage et regardait l’heure et il était temps d’aller au lit. Etrangement Mia ne se faisait pas prier et allait se coucher. Elle trouvait vraiment la petite facile à vivre alors qu’elle n’était qu’une étrangère pour elle mais tant mieux dans un sens et puis Jed ne devait pas tarder à arriver. Du moins c’est ce que pensait Molly. Une heure de retard déjà, Molly n’arrêtait pas de regarder sa montre et son portable en se demandant si elle avait bien entrer son numéro, après tout se tromper d’un chiffre est vite arrivé. Plus les minutes avançaient et plus Molly s’en faisait, il avait pourtant dit qu’il serait rentré à 22h et la il était 23h30 mais il avait surtout dit que s’il y avait le moindre soucis de retard, il la préviendrait. Un long soupir sortait d’entre ses lèvres alors qu’elle entendait du bruit dans la chambre de la petite. Spontanément, elle se levait pour aller voir et la vit assise dans son lit dégoulinante de sueur ce qui n’était pas bon signe.

- Mia cela ne va pas ?!

- J’ai ma la tête

Répondait-elle alors avec une petite voix. Directement, Molly allait dans la salle de bain chercher après un thermomètre et en trouvait une dans l’armoire de l’évier. Elle revenait près de la petite et pris sa température. Le bilan tombait vite, 39,5 de fièvre et son père qui n’était pas la. Elle la prenait alors dans ses bras et l’emmenait avec elle dans le divan la gardant contre elle tout en l’ayant enveloppé dans une couverture. Elle lui aurait bien donné quelque chose mais ne sachant pas à quoi elle pouvait être allergique, elle n’osait pas. Tout en gardant la petite contre elle, elle attrapait la carte de Jed sur la table basse et essayait de l’appeler mais pas de réponse. Heureusement que seulement quelques minutes plus tard, la porte s’ouvrait enfin.

- C’est pas trop tôt!

S’exclamait-elle avec un ton peut-être trop sec mais c’est surtout qu’elle s’en faisait pour Mia et puis elle s’en était faite pour lui aussi vu qu’il ne l’avait pas prévenue.

- Mia est malade! Elle fait beaucoup de fièvre!


Elle posait une nouvelle fois sa main contre le front de la petite et cela semblait encore plus chaud qu’auparavant ce qui l’inquiétait réellement. Elle jetait alors son regard vers le père de celle-ci en attendant une réaction et surtout quoi faire bien qu’elle se doutait qu’il allait en prendre soin et lui dire de rentrer vu que son “ boulot “ s’arrêtait la. Une chose était certaine, si cela venait à être le cas, elle allait l’harceler de messages pour savoir comment allait la petite. C’est fou comme un gosse peut vite être attachant et Molly ne pense même pas à cette soirée mais depuis qu’elle vient dans sa boutique chercher des douceurs, elle n’a pas fait que craquer pour le père mais la fille aussi …
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
I don't care, go on and tear me apart
le petit mot doux de Contenu sponsorisé qui boit son thé le ► réponds-lui !

Revenir en haut Aller en bas

 Sujets similaires

-
» Petite feuille verte de nouveaux messages
» La toute petite collection de Saneva (Mac et autres)
» petite lettre au père noël
» Le mauvais coin
» Ma petite collection