Katarina◗ A little bit of sunshine

Partagez | .
Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar
Katarina Alvarez
I don't care, go on and tear me apart
Voir le profil de l'utilisateurhttp://askyfullofstars.forumactif.com/t2752p30-kitkat-smile-it-d
► Mes messages : 146
► La boite à cookies : 1405
► Date d'inscription : 08/02/2018
Originalité #1
1
le petit mot doux de Katarina Alvarez qui boit son thé le Jeu 8 Fév - 18:35 ► réponds-lui !


KATARINA MARIA ALVAREZ
24 06 1991 (26 ans) à Barcelone, EspagneStyliste/Nounou
Espagnoles/Espagnolemon cœur est libre
featuring Ana de Armasje bois trop de bière

 
Mes surnoms ० Kat – Katy – KitKat – L’autre casse-pied mon orientation sexuelle ० Hétérosexuelle, mâles only mon statut matrimoniale ० Célibataire. N’a jamais été mariée et a rarement été en couple mon parcours professionnel ० Bien qu'elle ne soit pas obligée de travailler pour vivre, elle est devenue styliste par amour de la mode. Toutefois, elle ne passe pas sa vie à travailler et se permet pas mal de temps libre qu'elle occupe parfois en jouant les nounous pour combler le fait qu'elle pense ne pas pouvoir enfanter Londres et moi ० Elle vit seule dans un loft à Richmond depuis 5 ans maintenant. Auparavant elle vivait dans le quartier de Maryleborne avec sa famille Ma Citation favorite ० Ne fais pas aux autres ce que tu n’aimerais pas que l’on te fasse. Mes autres détails ० Bien qu’elle se croit stérile, il n’en est rien. Elle possède un tatouage dans le bas du dos représentant une petite patte de chien qui a une signification très importante pour elle.

   
YESNoMaybe
Tu aimes vivre en colocation ?

   
Estimes-tu gagner un bon salaire ?

   
Tu adores Londres ?

   
Tu aimes la sonnerie de ton réveil ?

   
As-tu fais tous les musées gratuits ?

   
On t'a déjà planquée dans un four ?

   
Tu prends le métro bourré parfois ?

   
Connais-tu le manager du pub de ta rue ?

   
Tu t’es déjà disputé avec ton banquier ?

   
As-tu toujours payé ton loyer à temps ?

   
Caches-tu des photos compromettantes ?

   
Cuisines-tu tes œufs au microwave ?

   
Tu as déjà tenté Tinder ?

   
Serais-tu prêt à porter un pull de noël ?  

   
Tu te sens parfois comme un alien ?

   
Parfois tu te tapes la tête contre le mur ?

   
Tu proutes en dormant ?  

   
T'as déjà mangé des bébés ?  

   
T'aimes fourrer la dinde ?  

   
T'es pour le brexit ?  

   
T'aimes chanter sous la douche ?

   
Tu fais du piano sur Piccadilly ?

   
Tu sais manier les shurikens ?  

   
Tu collectionnes les cartes de fidélité ?  
☼ C’est une pile électrique. Toujours hyperactive, il est rare de la voir ne rien faire ou de ne pas être en train de remuer. C’est quelqu’un de profondément joyeux, toujours de bonne humeur, qui voit le bien même où il n’y en a pas. Attention, elle n’est pas naïve pour autant. C’est quelqu’un de très sensible et passionné qui prend les choses très à cœur. Il n’est pas rare de l’entendre s’extasier même sur des petites choses banales. Pleurer devant un film ou une situation triste n’est pas inhabituel chez elle, tout comme elle aime rire à gorge déployée. Se contenir ? Pourquoi faire ? Elle en est même parfois un peu sans-gêne.

☼ La nourriture est son premier amour. Elle adore manger, c’en est presque une passion à ce stade. Elle n’est pas difficile sur tout ce qui se mange mais elle adore goûter les spécialités des autres pays surtout. Elle ne refusera jamais une invitation au restaurant ou qu’on lui apporte un repas. D’ailleurs si vous voulez lui faire plaisir, oubliez les bijoux et prévoyez plutôt une belle part de cake.

☼ Elle n’est JA-MAIS en retard. C’est même plutôt l’inverse, elle est toujours beaucoup trop en avance où qu’elle aille, quoiqu’elle fasse. Elle arrivera limite la veille si elle le peut, de peur de louper le coche. Si un jour elle est en retard, c’est qu’elle est morte (ou alors trèèèès malade).

☼ Elle est tête en l’air. Elle pense souvent à plein de choses même lorsqu’elle est concentrée sur quelque chose . Si bien qu’elle finit par ne plus faire attention à ce qu’elle fait. Cela la rend parfois maladroit aussi. Ca va sans dire que ça a déjà failli lui poser des problèmes…

☼ Même si elle apprécie ses petites habitudes, elle aime bien le changement. Il n’est pas rare de la voir changer de couleur de cheveux selon son humeur. Elle dépense pas mal en coiffeur pour garder toujours de beaux cheveux malgré les colorations.

☼ Elle a toujours adoré l’univers de la mode, surtout grâce à sa mère qui l’emmenait à différents défilés. Elle espère pouvoir faire sa propre collection et être reconnue comme une styliste de talent. Elle travaille dur pour ça même si elle essaie de consacrer du temps aux enfants des autres, à défaut d’en avoir un elle-même.
mon pseudo ० Dida moi et asfos ० J'ai vu de la lumière alors je suis entrée ! mes préférences en rp ० Je m'adapte à mes partenaires ! mes murmures personnelles ० On ne demande pas l'âge d'une dame dis donc, malotru !! Je vis en France (la précisioooon). Il neige en ce moment (ça aide vachement hein?) tes hobbys ० Râler. Le détail en commun ० L'amour de la bouffe, la phobie du retard! Ma question ० Comment on fait les bébés ?   Non, blague à part, comment on est censés commencer nos phrases par une majuscule (comme demandé) alors que le forum enlève automatiquement les majuscules ?  Laughing  mes amis ० forever alone
   
 
Code:
<n>▲</n> <pris>ANA DE ARMAS</pris> □ @"Katarina Alvarez"
   
 


Dernière édition par Katarina Alvarez le Ven 9 Fév - 15:51, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Katarina Alvarez
I don't care, go on and tear me apart
Voir le profil de l'utilisateurhttp://askyfullofstars.forumactif.com/t2752p30-kitkat-smile-it-d
► Mes messages : 146
► La boite à cookies : 1405
► Date d'inscription : 08/02/2018
Originalité #1
1
le petit mot doux de Katarina Alvarez qui boit son thé le Jeu 8 Fév - 18:35 ► réponds-lui !


   
I set the camera up
   and tell my story
   If you want a happy ending, that depends, of course, on where you stop your story

   
   Croyez-le ou non, Katarina est née dans une famille pauvre, à Barcelone. A l’origine, ses parents peinaient à arrondir les fins de mois, ce n’était pas facile pour eux et le peu qu’ils gagnaient partait directement en nourriture ou objets pour bébé. Ils ont dû faire quelques sacrifices dont l’enfant n’a gardé que très peu de souvenirs, trop petite pour comprendre ce dont il retournait. A ses yeux, la pauvreté était normale et elle ne s’en formalisait pas. On voit le monde différemment avec des yeux d’enfant. Néanmoins, Dieu sembla avoir entendu leurs prières le jour où la mère de Katarina osa acheter un ticket de loterie. C’était une dépense qui pouvait s’apparenter à un gâchis tant le taux de chances de gagner était faible. Il y en avait pour plusieurs millions après tout. Mais grâce à cette audace, la mère de famille venait de changer leur vie. Le ticket était gagnant. Leur vie changea totalement du jour au lendemain. De rien, ils roulaient désormais sur l’or, juste grâce à de la chance, rien d’autre.

Ce gain tombé du ciel leur permit de déménager et de s’installer dans une grande résidence. Ils firent évidemment quelques excès pour profiter de ce changement de vie mais la mère de Katarina veilla à protéger ce patrimoine et à le faire fructifier. Plutôt que de tout dilapider, elle fit quelques placements et investissements et s’attacha les services de quelques conseillers afin de racheter certains immeubles et autres appartements. Ses actions permirent à leur pactole de s’agrandir d’années en années. Tout cela était trop flou pour Katarina qui n’était encore qu’une jeune enfant. La seule chose qu’elle réalisa vraiment, c’était qu’elle voyait moins sa mère, souvent en déplacement en Espagne ou dans divers pays. Bien que son père ne travaillait pas et restait à la maison à profiter pour ne rien faire de concret, il ne s’occupait pas spécialement d’elle, laissant la femme de chambre veiller à l’éducation de sa fille. Katarina fut relativement proche d’elle, ce fut même sa meilleure amie. Jusqu’à ce que sa mère décide de déménager à Londres.

Lors d’un déplacement d’affaire, elle tomba amoureuse de la capitale anglaise. Et même s’il n’y avait pas le chaud soleil d’Espagne, elle décida d’y déménager toute sa petite famille. Katarina avait alors douze ans. Puisque la femme de chambre n’avait pas pu les suivre, ce fut le père qui prit en charge l’éducation de sa fille. Depuis peu, il se comportait bizarrement avec elle. Il était plus collant, plus tactile, plus insistant. Mais Katarina ne voyait pas où était le problème. Il était son père après tout. La jeune fille ayant toujours eu très peu des orages, elle réclama une fois à dormir avec lui vu que sa mère était absente et qu’elle ne voulait pas dormir seule à cause du grondement du tonnerre. C’est à partir de ce moment là que les problèmes commencèrent réellement.

Même si Katarina ne comprenait pas tout, elle réalisait que son père ne la touchait pas comme il l’aurait dû. Dès que sa femme n’était pas là, il venait la rejoindre dans son lit la nuit. Et si elle était là, il profitait des orages pour prétendre que Katarina n’aimait pas dormir seule dans ces moments là. Sa femme ignorait bien ce qu’il faisait alors à leur fille. Et cette dernière avait trop peur et trop honte pour oser dire quoique ce soit, subissant en silence. Il n’y avait que lorsqu’elle était seule qu’elle se permettait de pleurer. Elle supposait que c’était de sa faute si son père agissait ainsi. Désespérée, elle se laissa alors complètement aller, s’enlaidissant au possible. Elle se gavait tellement qu’elle en était devenue énorme et ne portait plus rien de féminin. Au moins, cela fonctionna car son père la toucha de moins en moins jusqu’à arrêter totalement.

Néanmoins, elle n’osait plus redevenir celle qu’elle était à l’origine par peur que les choses recommencent. Voyant l’état de sa fille et se sentant un peu démunie face à un problème qu’elle ne connaissait pas, sa mère lui offrit un chiot. Ce nouvel ami à poils fut un énorme soulagement pour Katarina. L’animal l’aidait beaucoup à aller mieux et petit à petit, elle reprit du poil de la bête jusqu’à redevenir qui elle était, aussi bien physiquement que mentalement. Il fallut cinq années mais Katarina était désormais sortie de son calvaire.

Sentant néanmoins que les choses risquaient de redevenir comme avant, elle commença à chercher des preuves de ce que son père lui avait fait. Elle voulait qu’il paye pour ça et ne voulait plus le craindre à nouveau. Pervers jusqu’au bout, il avait parfois pris photos et vidéos de ce qu’il lui faisait et c’était sur ça qu’elle comptait mettre la main. Alors qu’elle fouillait dans son bureau, il la prit sur le fait et s’en prit à elle. Son chien vint aussitôt la défendre et agressa l’homme qui finit par le tuer, permettant à Katarina de s’enfuir avec une partie des preuves. Elle en parla à sa mère, lui avoua tout, lui montra les preuves et elles appelèrent la police. Après enquête, il fut découvert de nombreuses données pédophiles sur les biens informatiques du mari et après un long procès, il écopa d’une longue peine de prison bien méritée. Katarina se sentait désormais libre, bien que cruellement seule à nouveau. Son seul véritable ami s’était sacrifié pour elle. Afin de ne jamais l’oublier, elle se fit tatouer une trace de sa patte dans le bas du dos. Ainsi, elle avait la sensation qu’il veillait toujours sur elle.

Katarina continua de vivre avec sa mère depuis ce temps, ayant d’ailleurs laissé tomber le nom de famille de son père pour ne conserver que celui de sa mère. Elle ne voulait plus avoir le moindre lien avec cet être répugnant, même s’il lui avait donné vie. Désormais, elle voulait rattraper le temps perdu et profiter de sa vie. Même si elle n’avait pas réellement besoin de travailler pour vivre, elle aimait dessiner et créer de nouveaux vêtements. Elle adorait ça depuis que sa mère l’avait emmené à certains défilés. Dans son loft, elle passait parfois des jours à créer de nouvelles tenues, à dessiner de nouveaux patrons. Cela ne l’empêchait pas de sortir et de rencontrer celui qui devint son petit ami. Entre eux c’était le grand amour. Tellement qu’ils avaient même des projets de mariage au bout de deux ans de couple. Ils essayèrent même de faire un enfant. Mais cela se solda par de nombreux échecs. Rien ne semblait vouloir fonctionner pour eux. Après un test de fertilité, ils découvrirent qu’elle ne pouvait pas avoir d’enfant. A vrai dire, les résultats avaient été intervertis avec ceux d’une autre patiente mais ils ne le surent jamais. La croyant donc stérile, son petit ami, presque fiancé, la quitta du jour au lendemain. Cela la marqua profondément. Depuis elle a du mal à s’attacher pour de bon à un homme, de peur qu’il finisse par l’abandonner un jour ou l’autre. Puisqu’elle pense ne jamais pouvoir avoir d’enfant, elle compense en étant nounou dès qu’elle en a l’occasion.

   


Dernière édition par Katarina Alvarez le Ven 9 Fév - 15:50, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Noan J. Fitzgerald
I don't care, go on and tear me apart
Voir le profil de l'utilisateur
► Mes messages : 430
► Ami à poil : Un poisson rouge mais pas plus, j'ai pas le temps
► La boite à cookies : 1717
► Date d'inscription : 21/01/2017
Originalité #1
1
le petit mot doux de Noan J. Fitzgerald qui boit son thé le Jeu 8 Fév - 18:40 ► réponds-lui !

Bienvenuuuuuuuuuuuuuuuu parmi nous
bonne chance pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ellie Kabeyrin
I don't care, go on and tear me apart
Voir le profil de l'utilisateurhttp://askyfullofstars.forumactif.comservice of the queen, une des membres du staff !
► Mes messages : 2585
► La boite à cookies : 1322
► Date d'inscription : 16/05/2017
► Date de naissance : 04/07/1989
Originalité #1
6
service of the queen,
une des membres du staff !
le petit mot doux de Ellie Kabeyrin qui boit son thé le Jeu 8 Fév - 18:46 ► réponds-lui !

bienvenue jolie demoiselle
bon courage pour ta fiche et si besoin n'hésite pas
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Romy Costigan
I don't care, go on and tear me apart
Voir le profil de l'utilisateur
► Mes messages : 198
► Ami à poil : Tu as un lapin bélier, petite boule de poils gris que tu as appelé "Donuts".
► La boite à cookies : 978
► Date d'inscription : 25/06/2017
Originalité #1
1
le petit mot doux de Romy Costigan qui boit son thé le Jeu 8 Fév - 19:25 ► réponds-lui !

Bienvenue parmi nous Excité
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nikolai Baranov
I don't care, go on and tear me apart
Voir le profil de l'utilisateur
► Mes messages : 21
► La boite à cookies : 436
► Date d'inscription : 04/02/2018
► Date de naissance : 18/01/1987
Originalité #1
1
le petit mot doux de Nikolai Baranov qui boit son thé le Jeu 8 Fév - 19:29 ► réponds-lui !

bienvenue par ici x)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Katarina Alvarez
I don't care, go on and tear me apart
Voir le profil de l'utilisateurhttp://askyfullofstars.forumactif.com/t2752p30-kitkat-smile-it-d
► Mes messages : 146
► La boite à cookies : 1405
► Date d'inscription : 08/02/2018
Originalité #1
1
le petit mot doux de Katarina Alvarez qui boit son thé le Ven 9 Fév - 8:02 ► réponds-lui !

Merci à tous Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Barbara Costigan
I don't care, go on and tear me apart
Voir le profil de l'utilisateur
► Mes messages : 162
► Ami à poil : Memphis, un berger blanc suisse de deux ans.
► La boite à cookies : 822
► Date d'inscription : 25/06/2017
► Date de naissance : 12/10/1982
Originalité #1
1
le petit mot doux de Barbara Costigan qui boit son thé le Ven 9 Fév - 9:42 ► réponds-lui !

Bienvenue Kitkat
Si tu recherches un enfant à garder, j'ai un petit garçon adorable qui va sur ses 4 ans Laughing
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Katarina Alvarez
I don't care, go on and tear me apart
Voir le profil de l'utilisateurhttp://askyfullofstars.forumactif.com/t2752p30-kitkat-smile-it-d
► Mes messages : 146
► La boite à cookies : 1405
► Date d'inscription : 08/02/2018
Originalité #1
1
le petit mot doux de Katarina Alvarez qui boit son thé le Ven 9 Fév - 10:19 ► réponds-lui !

Merci Barbara ! Very Happy

Oh avec plaisir ! Il a l'air trop méga chou
Revenir en haut Aller en bas
Invité
I don't care, go on and tear me apart
Invité
le petit mot doux de Invité qui boit son thé le Ven 9 Fév - 10:37 ► réponds-lui !

Bienvenue avec cette beauté parfaite Baver Baver Baver
Bon courage pour ta fiche Sad
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
I don't care, go on and tear me apart
le petit mot doux de Contenu sponsorisé qui boit son thé le ► réponds-lui !

Revenir en haut Aller en bas

 Sujets similaires

-
» Fards à paupières MAC PRO
» Voici ma collection......!!!
» [Août 2012] Glossybox "Eternal Sunshine"
» Famille Doucoeur
» [Avril 2013] My Little Box "Sunshine Box"