You and I, We Are The Same, My Daughter- Cassandra & Anthony -

Partagez | .
avatar
Anthony S. Wilson
I don't care, go on and tear me apart
Voir le profil de l'utilisateur
► Mes messages : 528
► Ami à poil : Un Pitbull
► La boite à cookies : 792
► Date d'inscription : 02/02/2017
► Date de naissance : 19/10/1997
Originalité #1
1
le petit mot doux de Anthony S. Wilson qui boit son thé le Lun 12 Fév - 21:18 ► réponds-lui !

Anthony avait terminé son travail plus tôt aujourd'hui et il avait prévenu Viktoria qu'il allait chercher Cassandra. Leur fille aînée qui devait être au lycée. à cette heure-ci. Il quittait doucement le centre de Londres pour le lycée des Hampstead.   Conduisant sa belle Audi noire avec des sièges en cuir, vêtu d'un costume  noir qui lui donnait un air imposant et respectable. Il était élégant tout en restant dans une tenue quotidienne. Ses cheveux noirs étaient cependant décoiffés et sa cravate un peu lâche qu'il ne tarda pas à resserrer lors d'un arrêt au feu.Il arriva bien vite devant le lycée au brique rouge et aux grilles en fer forgé. Anthony sortit du véhicule, décidé à fumer une cigarette ou deux avant l'arrivée de sa fille. Il faisait froid en dehors de la voiture et il mit son manteau noir et une écharpe violette autour de son cou sans pour autant l'enrouler. Il prit une Lucky Strike de son paquet et l'alluma. Aspirant une goulée de tabac qui ne lui faisait plus mal à la gorge depuis longtemps. Il était un vieil habitué à la cigarette et au tabac. Ses parents fumaient, se droguaient et l'avait fait fumer très jeune. Très vite, il sentit les effets de la nicotine. Recrachant le tabac en une fumée blanche, il refit le même cirque jusqu'à à arriver au filtre. Il écrasa sa cigarette avant de la jeter à la poubelle.

Les parents s'agglutinaient un peu plus et Anthony se permit une deuxième cigarette. Il la ralluma, certains parents trop consciencieux pour leurs enfants le regardaient d'un air sombre mais il se fichait de ça. Il a été un agent de la MI6 après tout.  Une sonnerie retentit et les adolescents sortirent en courant. Rien qu'en les regardant, il pouvait distinguer les brutes , des intellos. Les brutes partaient tout de suite, leurs parents n'étant pas là et les intellos se faisaient bousculer par eux. Les intellos avaient les habits presque clichés, des super héros du DC comics ou de Marvel. Passant une main sur son bouc, il vit sa fille sortir dans le froid glacial de Londres en hiver. Il lui fit un signe et un sourire avant de reprendre une goulée de tabac.

-Hey Cassie ! S'exclama-t-il d'un ton joyeux. T'as passé une bonne journée ? Demanda Anthony en lui tapotant l'épaule.

Oui, Anthony était de ce genre de père qui ne savait pas comment faire un câlin à ses enfants. Mais, il aimait Cassie. Il avait l'impression que c'était encore qu'un bébé. Cependant, elle avait 15 ans et à cet âge, elle avait du vice. Il aimait sa fille plus que tout, bien sûr, il avait fait un test de paternité avant de la reconnaître mais elle était son rayon de soleil. Elle lui avait fait sentir père et responsable. Il était heureux de l'avoir, même si lui faire des câlins étaient plus compliqués qu'avec Lohan. A cet âge là, cela voulait goûter à tout.

-Tu veux une cigarette, que je ne fume pas tout seul ? Demanda l'homme s'attirant des regards noirs de la part des parents mais il s'en foutait. Je le dirais pas à ta mère, ajouta-t-il avec un petit sourire complice.

Il voulait tester sa fille, après tout, c'était le meilleur moyen de voir si elle allait tenter ou si elle n'allait pas le faire.  
Revenir en haut Aller en bas

 Sujets similaires

-
» ça ne se passe pas comme je voulais...
» Archéologie dans la Hague.
» Histoires, archéologie et anthropologie.
» cassandra cherche dresseurs ou pas d'ailleurs
» Enid Blyton